Annonces
Annonces
» » » » » » Coupe du Monde: 31 mai 2002: Sénégal 1-France 0

Coupe du Monde: 31 mai 2002: Sénégal 1-France 0

31 mai 2002-31 mai 2016: 14 ans après, que reste-t-il de nos Lions? 

Attaquants:  

El Hadji Diouf : Le natif de Balakoss à Saint-Louis se la joue sur le terrain politique. Après une carrière bien remplie en Angleterre et moins bien en Malaisie (D2), le joueur du siècle sénégalais bat campagne pour le Président Maky Sall, et veut devenir maire de Saint-Louis, en attendant de débuter sa carrière de …Coach. Déroutant comme il l’a été durant sa carrière qui aurait pu connaitre un meilleur sort.

Khalilou Fadiga : Il est devenu célèbre avec le vol présumé dans une grande surface coréenne avant le début de la Coupe du Monde. Très technique, il a régalé à Auxerre. Il s’est lancé dans le rôle d’agent en plaçant Abdoulaye Seck de Niarry Tally en Belgique sans succès. consultant dans une télévision belge et aussi à Bein Sports. Il fait partie de la commission technique de la CAF.

Pape Thiaw: Il s’est signalé en dehors des terrains après la coupe du monde, par des actes extra-sportifs. Il a fait son come back au Sénégal à Niarry Tally, mais comme Moussa Ndiaye, il est passé à côté de son sujet. Il a joué à l’Ile de la Réunion, mais sans plus. Il est entre la France et le Sénégal, on ne lui connait pas d’investissements.

Souleymane Camara: Petit Jules se bonifie au fil des ans et n’es pas prêt de raccrocher ses crampons. Il est un des rares lions à être en activité du côté de la France, à Montpellier. Mieux, le « vétéran » revendique toujours une place de titulaire.

Henri Camara: L’homme aux 99 sélections est lui aussi toujours en activité du côté de la Gréce, après la France et l’Angleterre. Il est à sa quatrième saison dans ce championnat atypique et fait des appels du pied pour avoir le chiffre 100 en sélection nationale. Espérons qu’Aliou Cissé l’entende.

Amara Traoré: Mamar aussi, reconverti en coach a gagné le championnat national avec la Linguère de Saint-Louis avant de prendre les rênes des Lions. Qualifié historiquement avec des chiffres extraordinaires dont un retentissant 7 à 0 contre l’Ile Maurice, il cale lamentablement au premier tour de la CAN à Bata. Il démissionne du Jaraaf après de mauvais résultats et son passage en Guinée, Horoya et Kaloum reste mitigé. Il y séjourne comme conseiller d’un autre club.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • bower
    31/05/2016 20:37

    En bon ils étaient les seuls lions ,amoul nio lénn faté?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL