Annonces
Annonces
» » Augustin Senghor: « On éprouve des...

Augustin Senghor: « On éprouve des difficultés à disposer des jeunes d’Aspire », selon le président de la Fédération

‘’C’est très difficile de pouvoir les utiliser dans les sélections de jeunes parce que les pensionnaires ne sont pas licenciés au Sénégal et la structure elle-même n’est pas affiliée’’, a indiqué le président de la FSF, confirmant les informations données par l’entraîneur de l’équipe nationale des moins de 20 ans.

Joseph Koto, interrogé au sujet de l’absence des joueurs de cette académie installée depuis sept ans au Sénégal, explique que les dirigeants de la structure trouvaient des prétextes pour ne pas les laisser à la disposition du staff technique national.

Des fois, ce sont des voyages qu’ils préparent, parfois ce sont les passeports qui ne sont pas disponibles, a évoqué Koto qui prépare le Championnat d’Afrique des moins de 20 ans que le Sénégal doit abriter en mars 2015.

D’ailleurs dans le cadre de cette préparation, il a publié une liste de 23 joueurs devant jouer une rencontre amicale contre la Gambie samedi prochain.

En avril 2013, à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire de la FSF, le président de la FSF, répondant à des questions des délégués sur la situation de l’académie, avait révélé que la structure qu’il dirige avait reçu un courrier du ministère des Sports qui demandait des informations’’ au sujet de l’académie Aspire, implantée au Sénégal, mais qui n’est pas affiliées aux instances du football national’’.

Interpellé par l’APS, le Directeur du projet Afrique, Lamine Savané avait évoqué le caractère panafricain du centre pour expliquer la non affiliation d’Aspire à la FSF.

Et le règlement de la FIFA qui ne permet pas de transférer des joueurs de moins de 18 ans l’empêche de faire jouer ses jeunes dans des compétitions régulières organisées au Sénégal, avait-il ajouté.

Si la sélection des jeunes est devenue un problème, jusqu’à une période récente ses académiciens faisaient les beaux jours des sélections de jeunes et en 2011, ils constituaient la majorité des joueurs ayant permis au Sénégal de prendre part à la première phase finale de CAN des moins de 17 ans de son histoire.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL