Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » » » Après les municipales, Pape Diouf veut continuer...

Après les municipales, Pape Diouf veut continuer la politique

La rédaction La rédaction 2014-04-04T12:53:15+00:00 Partages
Après les municipales, Pape Diouf veut continuer la politique
Annonces

L’ancien président de l’OM veut poursuivre son action citoyenne, en créant une fondation.

Pape Diouf, dont la liste aux municipales à Marseille a été créditée de près de 6% au premier tour, a annoncé jeudi son intention de créer une fondation pour poursuivre son action, notamment auprès des abstentionnistes. «Nous réfléchissons à une fondation qui aurait pour projet principalement de mettre en place des actions locales un peu partout dans les quartiers», a déclaré l’ancien président de l’OM lors d’une conférence de presse.

«Si ce mouvement continue à vivre, prospérer, je souhaite que nous puissions nous poser en alternative» lors des prochaines échéances électorales, a-t-il ajouté. «L’élection étant quasiment une voie incontournable dans la vie démocratique, on avisera au coup par coup». Objectif de la fondation, organisme qui a «vocation à recevoir de l’argent privé» : «faire de l’éducation populaire», via du porte-à-porte, des rencontres avec des acteurs associatifs et le financement d’appels à projets dans l’éducation, l’emploi ou le sport, a expliqué Pierre-Alain Cardona, directeur de campagne, évoquant les nombreux contacts de Pape Diouf à Marseille.

Les permanences citoyennes, lancées à l’occasion des municipales, ont également vocation à perdurer. Il s’agit de «donner aux Marseillais un endroit où la discussion est possible», a souligné le Franco-Sénégalais. Pape Diouf, candidat tardif à la mairie de Marseille, s’est félicité de l’accueil reçu par son «collectif citoyen» pendant la campagne. «Un espoir est né de notre démarche. En quelques semaines d’existence, 6% ce n’est pas rien», a-t-il lancé, même s’il a échoué à réduire l’abstention (37,78%). «Nous avons besoin de temps, c’est une longue bataille, pire que les douze travaux d’Hercule !».

Il est aussi longuement revenu sur son refus d’alliance avec la gauche entre les deux tours, une décision critiquée par certains de ses colistiers, et surtout par les socialistes, qui l’ont accusé d’avoir indirectement favorisé l’élection du FN Stéphane Ravier dans le 7e secteur, où Pape Diouf avait recueilli au premier tour 8,10% des voix. «Notre position est précisément ce qui a le plus séduit les citoyens, cette manière de ne pas entrer dans le sérail. Donner une consigne de vote, c’eût été trahir le sens même de notre démarche», s’est-il justifié.

«Le front républicain ne sert qu’à mieux préserver les acquis de chacun et renforce dans leur attitude ceux qui votent extrémiste. Et qui peut venir me donner des leçons sur le FN ? Le FN, je l’ai durement ressenti dans ma chair», a conclu Pape Diouf.

Annonces
publicité
Articles connexes

7 commentaires

  • Arona
    04/04/2014 13:08

    allez servir votre pays d’origine le senegal.

  • lune
    04/04/2014 13:38

    En réponse à Arona : j’en ai vu des réactions idiotes ,celle là elle bat des records

  • daha kante
    04/04/2014 15:07

    merci mon cher pape diouf je suis très content de votre courage mais je pense bien que si vous vous rapprochez de votre pays natal ça serait mieux car regarder le cas RAMA YADE après avoir fourni tant d, efforts au service de la France comment elle a été traitée réfléchissait bien merci et à bientôt j’espère qu’on aura l’occasion de se voir un jour.

  • deguentane
    04/04/2014 15:07

    @ lune mais arona a parfaitement raison pape diouf doit pensé a servir son pays au lieu de battre a servir la france qui est d’ailleurs un grand pays du racisme qui deteste les noirs regarde leur ministre de la justice chaque jour on la traite de tout les noms d’oiseaux parceque elle est juste noire moi quand je vois un noir qui se tue pour servir ses pays j’ai mal au coeur car ils n’ont aucune considération a l’égard de la peau noir wassalam.

  • lune
    04/04/2014 15:48

    Deguentane : tous autant
    Que nous sommes nous somme entrain de servir notre pays ici toi je ne sais pas ce que tu fais, moi je ramasse les poubelles à Paris tant qu’à faire je préfère prendre la mairie de Marseille que les poubelles de Paris pour servir mon pays.le débat peut être long mais je crois que pour combattre tout ce que vous
    Dénoncer il faut aussi être dedans

  • deguentane
    04/04/2014 17:23

    @ lune je préfère ramasser les poubelles de dakar que de ramasser les poubelles de paris et si j’avais la capacité intellectuelle physique et financière je me presenterai comme candidat a la mairie de dakar que celle de Marseille. mon frère comme la cité mr kante l’autre intervenant le cas Rama yade est un exemple frappant qui doit éveillé nos conscience.

  • lune
    04/04/2014 20:56

    Deguentane : je crois que tu as clos le débat mais excuses moi je suis parti ramasser mes poubelles c’est pour ça que j’ai pas répondu tout de suite. Ainsi tu as besoin d’étre physiquement costaud ,intellectuellement costaud , financièrement costaud pour te battre heureusement que les autres n’ont pas attendu ça on est loin encore avec tes excuses à ce jour 4 avril on aurait toujours pas bougé. Mais pour en revenir à Pap Diouf est- ce parce qu’il est né au Sénégal que tu veux qu’il rentre chez lui , parce que Marine lepen l’aurait exactement dit de la même façon .si c’était son fils qui se présenter aurais tu dis la même chose si non pourquoi refuser à Pap ce que tu accepterais à son fils heureusement qu’on n’a pas sorti cet argument pour Obama que je sache ses origines ne sont pas aux
    U S A, pourtant Grace a lui aujourd’hui des millions de noirs accèdent à la couverture médicale ,pour moi il a fait bouger les lignes
    Quant à Rama yade n’est pas peur elle a déjà
    Fait son trou quand l’adversaire commence à se comporter comme ça c’est lui qui a les chocotes.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces