Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » » » » » Affaire WatshApp – Amy Collé Dieng sous...

Affaire WatshApp – Amy Collé Dieng sous mandat de dépôt

2017-08-08T19:02:32+00:00300 Partages

Poursuivie pour « offense au chef de l’État » et « diffusion de fausses nouvelles », la chanteuse Amy Collé Dieng a été placée mardi 8 août sous mandat de dépôt, après avoir été présentée à un juge d’instruction.

La jeune femme avait été interpellée jeudi 3 août par la Division d’investigations criminelles (DIC) dans le quartier du Plateau, à Dakar. Une arrestation décidée plus tôt par le Procureur de la République, après la diffusion sur des sites d’information sénégalais d’un enregistrement audio où on l’entend critiquer le président Macky Sall.

Dans cet enregistrement extrait d’une conversation sur la messagerie instantanée Whatsapp, Amy Collé Dieng déclare en wolof que « le chef de l’État est un bandit froid, un manipulateur qui emprisonne les innocents et est prêt à tout pour garder le pouvoir . J’appelle les Sénégalais à se lever contre la tyrannie du président Macky Sall », conclut-elle, rappelle Jeune Afrique.

Ces propos lui valent aujourd’hui d’être placée en détention provisoire pour « offense au chef de l’État » et « diffusion de fausses nouvelles ». Deux (2) délits passibles respectivement de six mois à deux (2) ans de prison et d’un à trois (3) ans de prison selon le code pénal sénégalais.

Une détention provisoire jugée « arbitraire »

Du côté de la défense, on s’insurge contre cette détention provisoire jugée « arbitraire ». « Il existe en effet une disposition juridique, qui interdit le placement sous mandat de dépôt pour des peines inférieures à trois ans de prison, précise son avocat Me Cledor Ly. C’est pourquoi nous avons déposé une demande de libération d’office pour détention arbitraire. »

Sur le fond de l’affaire, celui-ci évoque une mauvaise traduction des propos d’Amy Collé Dieng. « La langue wolof est très imagée, estime ainsi son avocat. Le sens d’un mot peut ainsi largement différer suivant l’interlocuteur, ce qui peut donner lieu à des sur-interprétations. Et puis, il faudra aussi nous expliquer ce que le juge entend par diffusion de fausses nouvelles dans cette affaire. »

Au Sénégal, la procédure engagée contre Amy Colé Dieng n’est pas un cas isolé. Depuis plusieurs années, des affaires similaires défraient régulièrement la chronique. En juin dernier, quatre personnes avaient été placées en détention provisoire après avoir diffusé un photomontage mettant en scène un homme nu avec le visage de Macky Sall. Les hommes politiques sont également touchés, à l’image de Samuel Sarr et de El Hadj Amadou Sall, arrêtés pour «offense au chef de l’État ».

Annonces
Annonces

16 commentaires

  • renoi
    08/08/2017 05:05

    10ans de prison il faut respecter le chef de l’etat yalla mokofi tek

    • kouthia rekk
      09/08/2017 09:55

      Diffusion de fausses nouvelles c’est quand Ami Colle dit que le President Macky Sall a vole les elections, 2 fois au moins…Elle voulait être une guerrière, une amazone et une martyre, alors il faut qu’elle assume ses propos en purgeant une peine de prison. Que les AWADI, YORO N’DIAYE, ne parlent pas de clémence, de liberté d’expression ou de conversation privée dans un groupe whatsap. Qui leur dit que c’est pas Ami Colle elle meme qui a demande l’enregistrement et la diffusion large de la bande sonore ou elle insulte le president? De toute façon, le mal est fait et libérer Ami Colle sans au moins une peine de prison serait un dangereux precedent qui cautionnerait d’autres offenses au chef de l’état par d’autres adversaires politiques ou parle d’autres illuminées…On ne souhaite la prison a personne mais quand on appelle a la révolte populaire, on met en danger toute une nation et ses enfants…pour un tel acte de violence on doit être puni sévèrement par une peine de prison d’au moins 3 moins. Pour Penda Ba il faut au moins 6 moins mais je ne suis pas sur que le procureur sera aussi clement que moi car les deux soeurs ont commit des crimes incroyablement odieux….

  • ppppffff
    08/08/2017 07:19

    G peur de parler…

  • ppppffff
    08/08/2017 07:19

    G peur de commenter.

  • Ahmadou+bamba+Sall
    08/08/2017 08:19

    En regardant YouTube une vidéo de assane diouf. …. assane diouf ces propos sont plus vexant …. en se référant de lui ami collé n’a rien fait. … il insulte et dire n’importe quoi sur le président et d’autres personnalités de ce pays comme youssou ndour ….pape diouf ect. …. il a même insulté le président des ÉTATS UNIS. ..SI vous écoutez ces propos vous duc vous allez oublier ami collé. …

  • adja
    08/08/2017 09:22

    thiey Sénégal metina kou eup dolé dal loula nekh def un pays sans loi

  • jodson
    08/08/2017 09:35

    ahhhh leguidal ken dou wakh

  • koukour
    08/08/2017 09:35

    may lenniou sounou diamm. En France on a les guignols de l’info. Ça fait partie du jeu. Kou beug pouvoir dangay gnémé critique. Macky boul niou sonal

  • pisco
    08/08/2017 09:54

    c kd mem le président,il fo du respect en son Edgar

  • badou
    08/08/2017 10:06

    fausses nouvelles ? Donc déjà jugée.

  • abdou
    08/08/2017 19:38

    3 ans de prison rék bakhna bénene yone soy oubi sa gate di wakh dinko kholate réw

  • charles
    08/08/2017 20:41

    ON PEUT BIEN PARLER,MAIS DU RESPECT.

  • jacdiab
    08/08/2017 22:04

    Franchement,quel pays,sommes nous. Je trouve ce qu’Ami Collé a n’est pas une offense.Ce ne sont que des critiques.
    Il faut libérer Ami.

  • thierno
    09/08/2017 03:55

    je suis tout à fait d’accord avec KOUTHIA REKK. je ne suis ni pour le Président ni pour qui que ce soit . je parle juste en tant que citoyen lambda . Pour ce qui disent que maintenant au Sénégal on n’a plus le droit de dire ce qu’on pense . je ne pense pas que ce soit le cas. Il ne faut pas confondre DEMOCRATIE et ANARCHIE. la démocratie c’est un débat d idées mais surtout dans le respect des autres. Moi je pense que si Ami collé avait dit ce qu elle pense mais tout en soignant son langage sans utiliser des propos aussi offensants il n’y y aurait pas de problèmes . Le problème dans le pays actuellement c’est qu’on cautionne trop les actes d’indiscipline de manque d éducation et c’est ce qui la cause de tous ces maux qui gangrènent notre société ( accidents , drames , meurtres , corruption etc..)
    je pense qu’ il est temps de se remettre en question de revoir nos comportements vis à vis de nous . il est temps de faire revenir nos valeurs ancestrales le YAR ET LE TEGGUINE .
    c est ce même manque d éducation manque de courtoisie qui a animé la dame PENDA Ba au point de faillir créer une guerre entre wolof et peuls. de grâce faisons attention sachons surtout que NOTRE LIBERTE S ARRETE LA OU COMMENCE CELLE DES AUTRES .
    Tout un chacun a le droit de dire ce qu’ il pense mais dans le respect et la courtoisie .
    Pour moi punir ces deux dames est un bon exemple pour dissuader les autres qui seraient tentés de faire les mêmes erreurs . Mtn pleins de gens cherchent à jouer aux héros à faire le BUZZ au point de se créer des problèmes . s’il y a des passages offensants je vous présente toutes mes excuses chers lecteurs
    WASSALAM.

  • vrai
    09/08/2017 10:49

    Macky Yaya Diamé meuno gniou térré wakh mômo Sénégal bé cou wakh ngua teuth fittou sénégalais yi ngua beugua yobou wayé touti ngua ci ya rawe Yaya Diamé

  • BASS BAKHOUM
    09/08/2017 16:15

    LES GARS YA UN MINIMUM KA MEME MAKY C EST NOTRE PRESIDENT COMPARE SON PRESISENT AVEC UN OUKOU C EST OUTRE CHOSE FAUT PAS CONFONDRE DEMOCRATIE ET HANARCHI

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces