Yahya Jammeh retire ses policiers de l’ambassade américaine à Banjul

L’ambassade américaine à Banjul a décidé de fermer ses portes après le retrait brusque des forces de sécurité chargés de protéger l’ établissement. « L’ambassade américaine à Banjul est fermée pour tous les services non essentiels le jeudi 9 Juin, parce que le gouvernement gambien a inopinément retiré la protection de la police.

L’ambassade américaine à Banjul continuera de suivre de près la situation, et vous tiendra au courant du déroulement des événements », lit-on dans un communiqué publié par l’ambassade des États-Unis à Banjul. Pour l’ heure , les autorités gambiennes n’ ont donné aucune explication sur le retrait de la police.

Cette décision intervient alors qu’une citoyenne américaine de 45 ans, venue visiter sa famille dans le pays, est en détention. Fanta Darboe Jawara, américaine d’origine gambienne, a été arrêtée le 16 avril après une manifestation de l’opposition. Sa famille a indiqué qu’elle était simplement en train d’attendre un taxi quand elle a été arrêtée et battue par la police.

Toutefois, cette situation n’est pas une première. L’année dernière, Yahya Jammeh avait aussi décidé un beau jour, de retirer ses policiers de l’ambassade américaine sans aucune forme d’explication.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire