PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
jeann darc - Voile à la JA : Les discussions butent sur le règlement de l'école

Voile à la JA : Les discussions butent sur le règlement de l’école

Les négociations sur l’affaire dite de l’interdiction du voile à l’Institution Sainte-Jeanne d’Arc (Isja) sont entamées depuis hier, lundi. C’est entre le ministère de l’Education nationale, la direction de l’établissement et l’Office Diocésien de l’enseignement privé catholique. Des propositions ont été faites et les partie-prenantes se retrouvent encore dans 48 heures.

Sortir de l’ornière l’Institution Sainte-Jeanne d’Arc (Isja). Voila la mission dont est porteur le ministère de l’Education nationale. Chose qu’elle compte matérialiser par le biais des négociations qu’elle a initiées lundi. « Au cours de pourparlers, rapporte la Rfm, les acteurs ont convenu de la nécessité de trouver une issue heureuse à cette crise. Mais jusque-là, rien n’est arrêté. Les discussions butent sur le règlement intérieur de l’école qui campe sur sa position« .

Propositions

Des propositions ont été toutefois faites. La plus en vue, transférer les filles voilées aux Cours Sainte-Marie de Hann où la réglementation est plus souple en la matière. Toutefois, lesdites propositions n’ont pas beaucoup de chance de prospérer. De source sûre, le directeur de l’Office Diocésien de l’enseignement privé catholique n’est pas favorable. Pour cause, ce serait transférer un problème d’une école catholique à un autre établissement diocésien.

Isja

Le ministère de l’Education nationale a invité l’Institution Sainte-Jeanne-d’Arc (Isja) et l’Office Diocésien de l’enseignement catholique à réfléchir pour faire des propositions de sortie de crise. A noter que les parties qui optent pour l’apaisement ont convenu de se retrouver dans 48 heures pour continuer les discussions.

Education Isja
Annonces

(7) commentaires

Bugs

Tout à fait d’accord avec vous. On accepte ce qu’ils veulent signifie que l’état du Sénégal n’a plus de pouvoir sur son propre territoire contre les français et leurs lois. J’espère que le peuple lui même s’y mêle un peu plus puisque le gouvernement est incapable, complice, complexé et soumis à la France.
Tchiim, g honte de mon pays.

Yayamba

Il n’y a rien à discuter. Laisser tout Eleve le libre choix de se voiler ou pas sinon, appliquer les lois de la République. C’est un acte de faiblesse pour le gouvernement, de négocier avec des hors la lois  

Tex

Virez moi toutes ces naresses chiites du Hezbollah de JA. Laissez les aller a Beyrouth

Mamadou Faye

Gnakk fayda fermez cette école puisqu’ils ne nous respectent pas si c’était chez eux leur gouvernement allait fermer notre école dans les 24 heures qui suivent la décision de l’école

Dignité

TEXTE POUR TEXTE :LA LOI D ORIENTATION EST AU DESSUS DE CE RÈGLEMENT INTERIEUR

Ibrahima

Un gouvernement complexé et faible, j ai la nostalgie de Abdoulaye Wade et si c était kagamé…

Cheikh Cisse

Dans tout ça oú est la laïcité que notre constitution garantit . Dano yape sounou ndjite yi. C’est comme si un sénégalais et musulman en vandant ses services dit ‘’ non je ne vends que ceux qui font des rastas , skean heade …. »
Et les soeures qui se voilent ????? Bilahi là oú avec nos autorités lâ. Mêmes les permis de conduire ont été changés uniquement pour éliminer la rubrique sex pour mettre genre . Histoire de ne pas les homosexuels .
Et les soeures

Publier un commentaire