Viol: Recrudescence du phénomène à Pikine en mai dernier

Les associations pour la cause du viol sont dans tous les états, surtout du côté de Pikine où elles ne savent plus donner de la tête. Ce lundi, sur les ondes de la radio Sud Fm, il est fait état de la recrudescence des viols au mois de mai dernier, surtout du côtes des jeunes filles souffrant de maladie mentale. D’après l’intervenant, dix viols ont été commis sur ces mineures malades dans le même mois, ce qui double presque le chiffre durant toute l’année dernière.

Un phénomène qui n’est pas près de s’estomper d’autant que les coupables ne croupissent pas longtemps en prison, alors qu’une peine de dix ans devrait leur tomber sur la tête.

2 COMMENTAIRES
  • charles

    TROP DE LAXISME :COUPABLE NE VEUT RIEN DIRE AU SÉNÉGAL.

  • italy

    Yalla na gnou yalla mousseul tchi banlieue.

Publiez un commentaire