PUBLICITÉ
viol

Viol et pédophilie sur mineure : Henry Diouf prend cinq (5) ferme

La peine de 10 ans requise pour viol par le procureur contre Henry Diouf n’a pas été suivie par le juge du tribunal de grande instance de Mbour. Pour les délits de viol et pédophilie, H. Diouf a écopé de la moitié, 5 ans. Il s’en tire bien, après avoir profondément déçu son propre avocat.

S’il y a un prévenu qui a mis, hier, mal à l’aise son avocat, c’est bien Henry Diouf. L’homme avait, depuis le début de la procédure d’enquête, réfuté les faits de viol et de pédophilie contre I. Diagne, qu’on lui reproche. En effet, H. Diouf n’avait eu de cesse de dire que c’est une cabale montée contre lui. Il a même dit à son avocat qu’il a été torturé par les gendarmes, raison pour laquelle, il avait signé le procès-verbal. Devant la barre du Tribunal de grande instance, il a essayé de camper sur ses premières déclarations.

Mais, le juge Thierno Niang a été plus rusé que lui. Après l’avoir mis en confiance, il lui dit : « Lors de l’enquête, vous avez reconnu, avoir trouvé la petite fille dans les toilettes. Et que vous l’avez plaquée sur le mur, avant de la déshabiller pour frotter votre sexe sur le sien ». H. Diouf : « Je n’ai jamais dit cela ». Le président du tribunal de grande instance de Mbour lui rappelle qu’il avait même soutenu avoir fait cela à I. Diagne, il y a de cela 2 ans.

Mais, le prévenu campe sur ses déclarations. Alors le juge change de tactique et lui lance : « Je ne t’accuse pas. Je veux juste qu’on discute entre nous. Et que tu me dises la vérité ». Le prévenu finit par dire : « Oui, c’est vrai. Mais, j’ai juste caressé mon sexe sur le sien. Je demande pardon ». Le juge lui demande alors s’il aimerait que l’on fasse cela à sa fille. Lui qui est marié sans enfant, il répond par non.

Entendue à son tour, la petite I. Diagne, tout juste âgée de 10 ans, raconte au juge que son bourreau a mis sa main sur sa bouche, afin de l’empêcher de crier. « Il a pris son  »thiou-thiou » (sexe en wolof : Ndlr) et l’a mis dans ma bouche et sur mon sexe. Il m’avait même blessée », accuse la gamine. Soutenue par sa maman qui a raconté à la cour que sa fille vit non loin de chez elle avec sa grand-mère. « Ma mère est malade.

Ce jour-là, elle a demandé à ma fille d’aller fermer les portes des toilettes et de la cuisine. H. Diouf vient, de temps en temps, chez nous. Ma mère et son père étaient de bonnes connaissances. Elle est venu le lendemain là où j’habite, pour me raconter sa mésaventure », raconte Anna Diouf. La dame n’a pas réclamé de dommages et intérêts, mais, elle a demandé à ce que Henry Diouf laisse son enfant. Le procureur a requis 10 ans contre H. Diouf pour viol et pédophilie. « Il avait frotté son sexe jusqu’à éjaculation », a fulminé le maître des poursuites.

Dans toute cette histoire, c’est Me Basse, l’avocat de H. Diouf, qui s’est montré le plus déçu. Il s’est même demandé si son client n’avait pas de problème de comportement. « Je ne peux pas comprendre que vous fassiez une déclaration très claire et que vous reveniez sur cela.

Il m’a dit que la gendarmerie lui a mis tellement de pression qu’il a avoué une faute qu’il n’a pas commise. Après ce qu’il vient de dire devant votre barre, je ne vais pas vous dire qu’il ne l’a pas fait. Alors, qu’il vient d’avouer devant votre barre qu’il l’a fait », s’est désolé Me Basse qui a demandé une application bienveillante de la loi. Son client s’en est finalement sorti avec 5 ans de prison.

Henry Diouf Viol
Annonces

(2) commentaires

Mara Merci

j’ai été guéri après deux ans de souffrance et sans pouvoir satisfaire ma femme
aussi puissant qu’un étalon actuellement grace à Mara
n’hésitez pas si vous avez le meme problème
MARA =+22960401523=

Kabir Lo

20 ans de perpet.. viol et pedo…