BRVM-10 183,57 -0,31 BRVM-C 192,46 -0,58 Dernière mise à jour : Lundi, 24 septembre, 2018 - 21:30

BOA SN

2,33

SONATEL

0,00

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 26° partly-cloudy-night
Annonces

(Vidéo) Basket – Matar Bâ remet « Adidas » à sa place: « Un sénégalais ne peut pas attaquer son Etat, s’il y a des difficultés… »

La sortie du sélectionneur national des lions du Basket, qui dénonçait les « dysfonctionnements » qu’il y a dans la préparation de l’équipe nationale masculine du Sénégal, n’a pas plu au ministre des Sports. Lors de la cérémonie de remise de drapeau aux lionnes du Basket, ce jeudi matin, Matar Bâ, très remonté, contre Abdourahmane Ndiaye, s’est expliqué devant la presse. Selon lui, chacun doit comprendre son rôle. « Les coachs sont gérés par les fédérations et nous nous battons pour avoir des coachs sénégalais. Un sénégalais ne peut pas attaquer son Etat, sa fédération. S’il y a des difficultés, on les gère », a laissé entendre le ministre qui ajoute dans cette vidéo exploitée par Senego que « nous sommes dans un pays qui a des ressources limitées. Il ne faut pas être dans la comparaison parce que on ne peut pas comparer la France au Sénégal. Nous savons ce que nous sommes en train de faire ».

De son avis, quand il y a des avancées, quand les gens se battent pour élever la barre, « il faudrait qu’on retourne les signaux nécessaires aux décideurs pour continuer à persévérer ».

 

Face à la presse mardi dernier, Adidas a laissé exploser sa colère pour demander un peu plus de considération.  Le sélectionneur des lions du Sénégal, qui ne dispose pas de tout son effectif à moins de 10 jours de la seconde manche des éliminatoires du Mondial 2019 qui se jouera au Nigéria, a dénoncé ces « dysfonctionnements ». « On veut juste être respecté et considéré pour que les choses se passent bien. Je n’approuve pas ce qui se passe, aujourd’hui au niveau du traitement avec tous les systèmes et les dysfonctionnements », avait-il fustigé.

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • Bakary 2
    6 septembre 2018 19 h 47 min

    Certes, comparaison n’est pas raison, mais tout de même M. le ministre, vous vous etes donné le luxe de nous « offrir » une arena que la France,elle, n’a pas.Donc, à bon entendeur.

  • leo
    6 septembre 2018 20 h 08 min

    D’accord le senegalais que je suis doit critiquer l État gambien ou guinéen…vous êtes payés et entretenu par le Senegalais que je suis donc oui j ai le droit de critiquer si les choses ne m encha montent pas.

  • Idrissa Ndiaye
    6 septembre 2018 20 h 33 min

    Nos dirigeants sont pas ambitieux et ne mettent pas les moyens pour l’équipe de basket-ball n’oubliez pas les problèmes qu’avait résolus Gorgui Sy Dieng pour l’équipe et la suite vous le connaissez , il a peiné pour le remboursement de ses sous . A chaque fois ce sont les mêmes problèmes et je cautionne l’attitude de l’entraîneur . Le ministère met les moyens pour les football et pourquoi sur le basket là au moins on a eu des satisfactions

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *