PUBLICITÉ

Urgent: Les étudiants sénégalais de Wuhan en passe de saisir la Cedeao

Les étudiants sénégalais résidents à Wuhan sont en passe de saisir la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) afin de trouver une solution de rapatriement au bercail. Ils assurent toutefois, qu’ils se portent comme un charme. 

Ils sont loin de déchanter. Les treize (13) étudiants sénégalais bloqués à Wuhan (épicentre du coronavirus) ont entamé des concertations sur place – avec d’autres camarades africains pour se tirer d’affaire. Ils veulent une sortie de crise commune. “A part l’ambassadeur qui, à travers son soutien moral, chaque jour et chaque matin, nous appelle pour s’enquérir de notre situation ainsi que les autorités chinoises qui essayent de gérer au maximum la crise, nous n’avons plus de contacts“, a déclaré sur Rfm Mbacké Amar, un étudiant sénégalais à Wuhan. Il ajoute qu’ils ont perdu le contact avec les autorités sénégalaises basées au pays depuis qu’ils ont reçu l’aide financière.

Saisine de la Cedeao

A leur niveau, ils ne perdent pas espoir et essayent de se regrouper avec leurs amis africains, notamment ceux de l’Afrique de l’Ouest, pour tenter de “remonter les choses au niveau de la Cedeao afin d’avoir une solution“.

Autres secours 

Les étudiants n’excluent pas – dans leur recherche de solution – de contacter la France ou d’autres pays. Seulement, précise M. Amar, ils préfèrent l’aide venant du peuple africain et principalement du Sénégal.

Rapatriement 

Depuis quelques jours, les étudiants sénégalais résidant à Wuhan (épicentre du coronavirus) réclament leur rapatriement au bercail en vain. Alors que l’Algérie, le Maroc ou encore la Mauritanie ont rapatrié certains de leurs ressortissants, le Sénégal n’a pas les moyens de faire de même. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le président Macky Sall ce lundi 3 février à Dakar, en marge de la cérémonie  “de levée des couleurs ” au palais présidentiel. Il a notamment évoqué “une logistique tout à fait hors de portée du Sénégal, – logistique pour laquelle – même les grands pays ont eu beaucoup de difficultés, sans préciser le coût d’une telle opération.

 

486
Annonces

(6) commentaires

  • Franky

    vous gueuler trop surtout toi mbacke amar j espere lors que la situation redeviendra a la normale tu ´ne rtourneras plus en chine
    tu parles trop surtout en en voulant jeter l oppropre sur l Etat

  • Douks Ly

    Franchement faut arrêter a un moment. vous nous tympaniser avec vos lamentations. On vous souhaite de reste en bonne santé. Mais arrêter vos beuglerie

  • Alioune Toure

    C,est un abandon de l,état Sénégal à leur endroit.

  • Charles

    NON IL FAUT RESTER EN CHINE,POUR NE PAS PROPAGER CETTE MALADIE.

  • Dopeboy

    Vous revenez au pays et Une fois que la situation se stabilise vous allez encore brûler des bus pour qu’on vous paye des billets de retour en chine ?

  • Dopeboy

    Vous revenez au pays et Une fois que la situation se stabilise vous allez encore brûler des bus pour qu’on vous paye des billets de retour en chine ?

Publier un commentaire

PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • manchester united 1 16:06 - 10/07/2020 Découvrez le programme complet des quarts de finale du Final 8 de la Ligue Europa
  • aly ngouille ndiaye 16:04 - 10/07/2020 Covid-19 : Aly Ngouille Ndiaye invite à un “meilleur respect” des mesures barrières
  • unnamed 16:00 - 10/07/2020 Chine : « Plus d’un million de Ouighours arrêtés et internés »
  • niang
    15:51 - 10/07/2020 (Vidéo) A la mosquée, Niang Kharagne “Snap” sa prière du vendredi