Une note verbale du DG de la douane crée un malaise chez les importateurs.

Une note verbale du DG de la douane crée un malaise chez les importateurs.

 Une note verbale du DG de la Douane qui interdit le marchandage crée un malaise au sein des importateurs. Ces derniers pour protester contre cette décision envisagent de faire chuter les recettes douanières du pays.

Depuis son arrivée, le nouveau DG qui a procédé à plusieurs remplacements à des postes stratégiques, ne cesse d’apporter sa touche personnelle dans la gestion des affaires internes et dans sa nouvelle démarche pour augmenter les recettes douanières.

Et concernant cette nouvelle donne, les importateurs qui font rentrer beaucoup d’argent dans les caisses de l’Etat viennent de prendre des mesures qui risquent de paralyser le bon fonctionnement du Port de Dakar. Ils ont décrété un arrêt momentané du dédouanement de leurs marchandises.

A l’origine une note verbale du DG de la Douane qui instruit les agents de ne plus accepter les négociations et d’appliquer à la rigueur les tarifs sans « marchandage ». Une bonne mesure ! Et même une très bonne mesure. Mais cela n’arrange ni les douaniers, ni les importateurs encore moins les transitaires. Car tout à la Douane est de la Négociation. Et quand les douaniers veulent appliquer le règlement dans toute sa mesure, l’importateur tarde à sortir sa marchandise et les recettes douanières chutent. Mais selon nos sources, les importateurs se sont passés le mot de blocus rien que pour faire chuter les recettes douanières.

Et une autre source murmure une traque des biens mal acquis dans la douane…Le DG aurait mis sous surveillance plusieurs douaniers qui se seraient enrichi de manière catastrophique.

avec Xibaru

1 COMMENTAIRE
  • le vrai

    Qu'est ce une note verbale?
    Est ce illégal d'appliquer les textes ou non?
    Si les importateurs tardent à sortir leur marchandises , ils payeront des taxes supplémenta

Publiez un commentaire