PUBLICITÉ

Une américaine démissionne de son travail pour sa fille adoptive sénégalaise…

Joanne Boyle, Ngoty
Une américaine démissionne de son travail pour sa fille adoptive sénégalaise…

 Les autorités américaines  exigent à Joanne Boyle, coach de l’équipe féminine de basketball de l’université de Virginie, de ramener sa fille adoptive de six (6) ans, Ngoty, au Sénégal,  pour compléter les documents d’adoption. C’est ainsi qu’elle a démissionné  de son poste de coach pour assister  la petite.

Cette décision suscite actuellement un débat au pays de l’oncle Sam. En effet, Joanne Boyle  a surpris ses joueuses  en annonçant sa retraite à 54 ans, alors qu’elle venait de mener l’équipe au championnat NCCA.  La raison est qu’elle  doit ramener sa fille adoptive au Sénégal, pour finaliser les paperasses et légaliser sa présence  en terre américaine. Elle s’exprime, « c’est comme si j’ai reçu une tonne de briques sur ma tête. Je n’ai pas compris que cela nécessitait de voyager avec Ngoty au Sénégal », a-t-elle dit.

Boyle a déclaré avoir obtenu la tutelle de Ngoty en 2014, (2)deux ans après la naissance de l’enfant et son abandon  dans un orphelinat de Tambacounda. Elle explique que l’enfant était très malade. L’orphelinat s’occupait des enfants mais, il n’avait pas de l’électricité  et de l’eau courante et offrait un repas par jour et généralement du riz. Elle dit donc que le consulat savait qu’elle adoptait Ngoty quand elle lui a accordé le visa et a toujours prévu de revenir pour les derniers contrôles, mentionne  Les Echos

Elle démissionne donc de son travail de coaching avec un salaire de 373.245.527 Fcfa par année, indique toujours la source .« Elle a six (6) ans. La mettre seule dans une avion n’est pas une option. Démissionner de mon travail était la seule option. C’est perturbant, mais je vais faire ce que je dois faire », dit-elle.

   

Annonces

(3) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
jaradieuff

Merci Joanne ! Que le Tout Puissant vous assiste dans ce geste noble d’amour et de compassion ! Que cet enfant vous rende l’amour et le sacrifice que vous placez en lui.

Publier un commentaire