Un handicapé tue son ami d’un coup de béquille à la tête

Un handicapé tue son ami d’un coup de béquille à la tête

Non content de la décision de l’arbitre, le handicapé Pape Madické Sall, âgé de 20 ans, à l’aide de ses béquilles, a donné un violent à l’arbitre d’une partie de football, Jacques Koidy.

Après son forfait, il a avisé les parents de la victime, avant de se livrer à la police.

Et tout s’est passé, samedi après-midi dernier. Ce jour-là, le groupe d’amis s’est rendu au Daara de Malika pour jouer au football. Et dans le jeu, l’arbitre siffle une faute commise par un des coéquipiers de Madické Sall. Qui a contesté cette décision, non sans lui faire des remontrances.

Il s’en est suivi d’échanges de propos aigres-doux. C’est sur ces entrefaites que le handicapé a administré un violent coup de béquille à l’arbitre qui s’affala. Et le meurtrier a été déféré au parquet du procureur, hier mardi, rapporte L’Obs.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire