Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Un cirque gouvernemental ! (Par Moïse Rampino)*

Ils nous dominent plus par l’ignorance que par la force” – S. BOLIVAR.

Je n’ose pas imaginer qu’ils n’ont pas daigné faire une minute de silence en hommage à ces patriotes qui sont tombés les armes à la main dans l’océan Atlantique. Rien ne saurait me surprendre de ces faux gouvernants. A défaut de prononcer la démission effective du président Macky Sall pour incompétence notoire, le peuple Sénégalais, dans son entièreté, n’attendait de cette conférence de presse qu’une seule chose à savoir l’annulation de ce contrat de pêche qui nous lie à l’UE. Dès l’instant que les Espagnols ont eu l’outrecuidance de vouloir rapatrier nos émigrés, ils devraient avoir l’honnêteté de retirer leurs 24 chalutiers des eaux Sénégalaises. Mais ce serait trop demander à des saltimbanques dont la seule vocation est de manipuler, travestir la réalité pour finalement nous enfumer et nous vendre du vent.

Au ministre de la pêche, nous lui disons que le Sénégal, qui n’a pas les moyens de contrecarrer les départs massifs de pirogue au point d’en percuter violemment une causant à cet effet une centaine de morts, ne peut en aucun cas savoir ce que feront ces 45 chalutiers Européens sur nos 700 Km de côte.

Aux ministres de la jeunesse, de l’emploi et du commerce, nous leur disons que les 66 milliards de FCFA dépensés dans le ‘’Dakar Aréna’’ auraient pu nous permettre d’acheter 50 chalutiers. Si chaque chalutier employait au moins 50 personnes, nous aurions alors 250 personnes qui sortiraient du chômage. Les 33 milliards de FCFA utilisés pour construire l’Aréna tour auraient pu nous permettre d’acquérir 2200 camions frigorifiques pour permettre à nos mareyeurs de pouvoir conserver durablement nos ressources. Les 56 milliards de FCFA utilisés pour le centre Abdou Diouf à Diamniadio auraient pu nous permettre de mettre sur pied 50 entreprises de transformation des produits halieutiques. Si chaque entreprise employait 1000 personnes, c’est au moins 50 000 personnes qui seraient sorties de la misère.

Toutes ces entreprises qui ont effectué ces travaux ont été choisies par de faux appels d’offres ou par des grés à grés illégaux. Ceci résume aisément la gouvernance du régime de Macky Sall. Nos faux gouvernants se passent les marchés sans appel d’offres pour se faire des dizaines de milliards de FCFA sur le dos des contribuables Sénégalais. Ainsi, l’Etat s’endette et utilise cette dette dans des secteurs improductifs qui ne permettent pas de rembourser les prêts contractés et surtout de dégager des ressources additionnelles qui permettront de financer d’autres dépenses dans des secteurs rentables.

Au ministre de l’eau, Serigne Mbaye Thiam, nous tenons juste à lui rappeler qu’actuellement sur les 2222 forages que compte le Sénégal, 85 sont en panne. Ceci prouve à suffisance sa mauvaise foi manifeste. Le problème du manque d’eau à Dakar a commencé quand, pour des raisons mystiques et obscures (rupture du tuyau de Lac de Guiers), les Dakarois sont restés, en 2013, deux semaines sans eau. Vous avez raison, à l’époque, c’est le Président Wade qui était au pouvoir !

Au ministre de l’intérieur, nous tenons à lui rappeler que 50 milliards de FCFA ont été dépensés pour la confection des cartes d’identité alors que sous Me Wade le coût de la confection s’élevait à 15 milliards de FCFA. En 2007, aucun Sénégalais ne s’était plaint de n’avoir pas reçu son sésame. Mais sous l’ère du président Macky Sall, le prix a non seulement triplé mais les citoyens sont obligés d’acheter la carte à 10 000 FCFA pour rester plusieurs mois voir années sans entrer en possession de leur dû. Remettez aux primo-votants, qui passent toute une journée au niveau des commissariats juste pour s’inscrire, leurs cartes.

En clair, il y a lieu de s’inquiéter. A chaque fois qu’ils essaient de relever la tête de leur leader, ces apéristes l’enfoncent davantage si bien que les Sénégalais sont de plus en plus nombreux à exiger la démission du Président Macky Sall. Nous ne pouvons plus rien attendre de lui. Ces 480 Sénégalais, qui s’en sont allés, ont fini de lui exalter son échec à tous les niveaux. Macky va-t-en avant que la colère du peuple ne te déloge comme ce fut le cas avec Blaise Compaoré. Le peuple ne veut plus de toi.

* Éternel Wadiste

34 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    20:48 - 18/01/2021

    Suivez en direct l’entretien Avec Marième Faye Sall… (Vidéo)

    Whatsapp
    20:45 - 18/01/2021

    2e vague Covid-19 : Les prières recommandées par Chérif M. Aly Aidara (Guide communauté chiite)

    Whatsapp
    20:41 - 18/01/2021

    Des Sénégalais de Provinces catalanes réclament un consulat de proximité

    Whatsapp
    20:21 - 18/01/2021

    Turquie: Mame Baba Thiam buteur et passeur décisif avec Fenerbahçe

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp