Tunisie : Prolongation de l’état d’urgence jusqu’à fin 2024 par le président Saïed

Tunisie : Prolongation de l’état d’urgence jusqu’à fin 2024 par le président Saïed

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a annoncé la prolongation de l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 31 décembre 2024, comme l’a rapporté une source officielle. Le Journal Officiel de la République tunisienne a confirmé cette information dans son édition du mardi, détaillant la décision présidentielle qui étend cette mesure à partir du 31 janvier 2024.

Cette situation octroie au ministère de l’Intérieur des prérogatives étendues telles que l’interdiction des rassemblements, l’instauration de couvre-feux, la réalisation de perquisitions sans mandat judiciaire préalable ainsi que la surveillance accrue des médias et des manifestations culturelles. Ces pouvoirs accrus se voient de plus en plus contestés aussi bien au niveau local qu’international.

La décision de Kaïs Saïed a été accueillie avec inquiétude par l’opposition tunisienne, redoutant l’utilisation abusive de l’état d’urgence pour réprimer les voix dissidentes. La Tunisie est plongée dans une crise politique depuis les mesures d’exception prises par le président depuis juillet 2021, incluant notamment la dissolution du Parlement et du Conseil supérieur de la magistrature, l’adoption de lois par ordonnances et une réforme constitutionnelle par référendum.

Les actions du président Saïed ont divisé l’opinion publique tunisienne : certaines les considèrent comme une dérive autoritaire tandis que d’autres les voient comme un retour aux aspirations de la révolution de 2011. Le président, qui est à mi-chemin de son mandat de cinq ans, justifie ses mesures par la nécessité de sauvegarder l’Etat face à un risque d’effondrement. La Tunisie est en état d’urgence suite à des attaques terroristes depuis 2015, faisant suite à une intensification des violences extrémistes à partir de 2011.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire