PUBLICITÉ
aspt"
Touba : 6 agents de « Safinatul Aman » placés sous mandat de dépôt
PUBLICITÉ

Touba : 6 agents de « Safinatul Aman » placés sous mandat de dépôt

Après avoir fait l’objet d’un retour de parquet, les six agents du dahira Safinatoul Amane, arrêtés depuis mercredi dernier par les policiers du commissariat spécial de Touba, vont passer leur première nuit en prison.

Mandat de dépôt

A l’issue de leur face-à-face avec le procureur de Diourbel, Talla Thiaw, Fallou Fall, Modou Fall, Cheikh Niang alias « Baye Fall », Cheikh Abdou Seck et Mame Cheikh Anta Ndiaye ont été placés sous mandat de dépôt ce mardi.

Selon une source ces nouveaux pensionnaires de la prison de Diourbel seront jugés jeudi prochain en flagrant délit.

Les six membres du dahira, chargés de veiller au respect de la sacralité et des bonnes mœurs dans la ville sainte de Touba, ont été déférés, hier lundi, pour coups et blessures volontaires, séquestration, violences et voies de fait et usurpation de fonction.

Rappel

Tout est parti des arrestations faites par des éléments de « Safinatul Amane » contre trois (3) des travailleuses dans le ramassage d’ordures, employées de la mairie. Et pour cause, elles auraient porté des habits indécents, interdits dans la ville sainte.

Informé, l’adjoint au maire Serigne Sidy Abdou Lahat est parti au siège de Safinatul pour leur libération. Et c’est ainsi qu’il a été violenté par la police religieuse jusqu’à avoir une fracture, selon nos sources. Il est actuellement à l’hôpital.

Par la suite, des jeunes ont envahi les locaux de la police religieuse. N’eût été les interventions des forces de l’ordre, les jeunes allaient y mettre le feu. Mais, ils sont parvenus à détruire les insignes avec des jets de pierres

#MandatDeDépôt #SafinatulAman

PUBLICITÉ

1 commentaire

  1. ahmadou Diop

    c’est normal il faut éviter les milices et les polices parallèles ces gens ne peuvent même pas écrire leurs prénoms et noms correctement ils n’ont aucune formation sous couvert du mouridisme ils font du n’importe quoi au lieu d’aller travailler