BRVM-10 183,64 -0,43 BRVM-C 193,62 -0,22 Dernière mise à jour : Mardi, 18 septembre, 2018 - 22:45

BOA SN

4,08

SONATEL

0,00

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 26° partly-cloudy-night
Annonces

Tite a mis fin à sa politique de brassard et nomme définitivement Neymar comme…

Brésil, Capitaine, Football, Neymar, Seleçao, Sports, Tite

Intronisé capitaine de la Seleção par Tite en conférence de presse, Neymar, présent à ses côtés, a assumé ses nouvelles responsabilités.

« Neymar devient notre capitaine n° 1 ». Par ces mots, prononcés jeudi en conférence de presse, Tite a mis fin à sa politique de brassard tournant pour nommer définitivement Neymar capitaine de la Seleção. Le sélectionneur brésilien a expliqué son choix.

« Le temps passe, les gens grandissent et mûrissent. Pendant le temps que nous avons passé ensemble avec Neymar, il y a eu des épisodes importants durant lesquels il a fait preuve de conscience et de discernement. Alors, oui, il a le profil pour prendre cette responsabilité », a confié le technicien face à la presse, relayé par O Globoesporte.

La star du Paris SG a elle aussi pris la parole. « Je me sens investi d’une responsabilité encore plus grande. Pour moi, c’est un grand plaisir, un grand honneur d’être nommé capitaine. Je vais tout faire pour exercer cette fonction en aidant mes partenaires et la Seleção à gagner », a-t-il lancé, profitant de l’occasion pour mettre certaines choses au point après les critiques essuyées durant la dernière Coupe du Monde en Russie.

« Se blesser, c’est horrible et j’ai fait un très gros effort pour disputer le Mondial. J’ai travaillé comme un acharné pour être en Seleção, pour défendre mon pays et j’ai tout donné pendant la compétition », a-t-il lancé avant de poursuivre.

« Évidemment, j’aurais voulu être meilleur, j’aurais voulu être à 100% comme je le suis aujourd’hui. Mais j’ai donné mon maximum, tout ce que je pouvais faire à ce moment-là. J’en sors la tête haute. J’ai lutté et j’ai tout donné aux côtés de mes partenaires. Je n’ai pas à baisser la tête », a-t-il lâché, répondant à ses détracteurs.

« Je n’ai pas à parler de mes roulades. Je prends la balle et je défie toujours mon adversaire. Je suis plus rapide, un peu plus léger et je subis des fautes. On ne me laissera pas passer sans me mettre des coups. J’ai subi beaucoup de fautes pendant le Mondial, mais je ne les ai pas cherchées. C’est une expérience pour moi. Je vais chercher à m’améliorer au quotidien, sur et en dehors du terrain », a-t-il assuré, en forme de mea culpa.

Désormais, le n° 10 auriverde souhaite reconquérir le public. « Je vais le faire en jouant au football. Bien sûr que la responsabilité est encore plus forte aujourd’hui en raison du brassard. Je demande pardon à ceux qui ont été déçus de nous. Perdre, il n’y a rien de pire. Nous avions la sensation que nous pouvions y arriver, mais ça n’a pas marché cette fois. Nous avons essayé, nous avons tout donné. Essayons d’oublier ce qui s’est passé », a-t-il conclu.

Rendez-vous contre les États-Unis, en amical, pour juger sur pièces du nouveau Neymar, car, déjà, les premières critiques sur son capitanat se font entendre…

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *