Thies : le parti Rewmi enregistre encore des départs

La saignée se poursuit au sein de Rewmi d’Idrissa Seck. Cette fois-ci c’est à Thies même, la base naturelle de Rewmi que cela s’est passé. Il s’agit d’anciens conseillers municipaux qui ont pour nom Babacar Ndoye Niang, Moussa Combo, Ciry Condi Diallo, Assane Diop, Cina SY, Gora Dieng et des personnes ressources comme Youssouph Baldé, Awa Ngom, Sokhna Ndèye Kane ; tous habitent Thiès/Nord. Ils ont crée un mouvement dénommé : Front Patriotique Bokk Xalaat. Selon Moussa Combo, un des frondeurs, ils ont claqué la porte de Rewmi parceque le parti n’est pas bien géré.  » absence de structures depuis sa création, manque de considération envers les militants, gestion solitaire, copinage, etc.  »

Annonces

A l’en croire, « Ce mouvement constitue une alternative pour le développement de Thiès. Cette ville appartient à tous les Thiessois ; elle ne doit pas rester éternellement dans une opposition incompréhensible ».

Publier un commentaire