BRVM-10 183,81 -0,05 BRVM-C 193,81 -0,26 Dernière mise à jour : Jeudi, 20 septembre, 2018 - 22:45

BOA SN

-3,30

SONATEL

0,00

TOTAL SN

-1,39
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 28° wind-night
Annonces

Stephan Hawking, l’astrophysicien britannique, mort à l’âge de 76 ans

Stephan Hawking

Stephan Hawking, l’astrophysicien britannique rénommé pour ses constats scientifiques, particulièrement sur les trous noirs, est mort à l’âge de 76, ont annoncé ses enfants dans un communiqué, ce mercredi. 

Hawking avait un but simple dans sa vie, « Comprendre complètement l’Univers, pourquoi il est comme il est et pourquoi il existe ». Son génie scientifique et son handicap physique caractéristique avaient fait de lui une personnalité mondialement connue.

 Il a développé l’idée des trous noirs qui ne se contentent pas d’absorber toute matière et lumière mais émettent aussi un rayonnement, le « rayonnement Hawking».

A 32 ans, il devient le plus jeune membre de la Royal Society, l’équivalent britannique de l’Académie des sciences. En 1980, il obtient la chaire de professeur lucasien de mathématiques de l’université de Cambridge, un poste occupé avant lui par Isaac Newton.

En 1988, le théoricien publié,  Une brève histoire du temps, afin d’expliquer au grand public les grands principes de la cosmologie, du big bang à la théorie des cordes.

«Nous sommes profondément attristés par la mort aujourd’hui de notre père adoré, ont déclaré ses enfants, Lucy, Robert et Tim, dans un communiqué publié par l’agence britannique Press Association. C’était un grand scientifique et un homme extraordinaire dont l’oeuvre et l’héritage vivront encore de nombreuses années», ont-ils écrit.

Stephen Hawking avait défié les prédictions selon lesquelles il n’avait que quelques années à vivre après avoir développé très jeune, en 1964, une maladie neurodégénérative paralysante, la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot. « Son courage et sa ténacité, son génie et son humour, ont inspiré des gens à travers le monde » ont souligné ses enfants.

« Il avait déclaré un jour que  « cet Univers ne serait pas grand-chose s’il n’abritait pas les gens qu’on aime. » Il nous manquera toujours », ont-ils ajouté.

Sur Twitter, la Nasa a salué «un physicien de renom et un ambassadeur de la science. Ses découvertes ont ouvert un univers de possibilités que nous et le monde continuons à explorer», a déclaré l’agence spatiale américaine.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *