Annonces
» » » » » » » Sénégal – Crise: après les médias...

Sénégal – Crise: après les médias locaux, la presse internationale s’enlise

Jeune Afrique invisible sur les  rayons sénégalais à partir de la semaine prochaine et même en Côte d’Ivoire. La faute aux distributeurs qui peinent à honorer leurs impayés auprès du groupe de distribution français Presstalis, informe le journal. 

Le résultat d’un différend financier opposant le distributeur ivoirien Edipresse et le sénégalais Agence de distribution de presse (ADP) au groupe français Presstalis, qui assure l’export en avion ou en bateau des journaux étrangers jusque dans ces pays.

« Nous avons décidé le 21 décembre de suspendre la distribution de toute la presse internationale au Sénégal et en Côte d’Ivoire, tant qu’Edipresse et ADP n’honoreront pas leurs impayés, explique Carine Nevejans, directrice de l’international du groupe Presstalis. Nous sommes très conciliants, mais il arrive un moment où les montants en jeu sont tellement importants que ce n’est plus tenable», lâche Bertrand Holl.

Il ajoute que la descente aux enfers est inévitable: « nous avons enclenché le virement d’une partie de cette somme, assure pour sa part Bertrand Holl, directeur général de Edipresse. Mais nous rencontrons des difficultés avec les banques, qui ne sont pas de notre fait. »

En attendant l’effectivité du virement, prévue a priori avant la fin de la semaine prochaine, la société ivoirienne ne reçoit plus la presse étrangère depuis le 22 décembre. « Et cela représente une perte de 25 millions de francs CFA par semaine », précise -t-il.

Annonces
Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL

Annonces

Annonces

Afficher les suivants..