Annonces
Publicité
» » » » » » » SÉNÉGAL: Alerte aux fossoyeurs de la paix et...

SÉNÉGAL: Alerte aux fossoyeurs de la paix et démons de la division !

  • Khalil Kamara Khalil Kamara

La chaîne de télévision France 24 vient de diffuser un reportage sur Salif Sadio et la rébellion en Casamance au cœur du maquis. Pourquoi cette chaîne s’intéresse t-elle subitement à ce rebelle irrédentiste? Pourquoi maintenant ? Qui a accordé l’autorisation de réaliser ce reportage inédit ?

On se rappelle que le 17 Octobre 2005, suite à la diffusion d’une interview du chef rebelle casamançais sur la radio privée Sud FM, la police sénégalaise avait procédé à la fermeture de l’ensemble des relais du groupe Sud FM dans le pays.
Les forces de l’orde avaient fait une descente musclée dans les locaux du groupe de presse en pleine diffusion de l’interview.
La totalité du personnel des bureaux de la radio à Dakar, ainsi que le chef de la station locale de Ziguinchor, en Casamance, avaient été placés en détention.

La suspension des émissions de la radio privée Sud FM a été décidée dans le but de préserver l’unité nationale et l’intégrité du Sénégal, s’était alors défendu le ministre de l’Information à l’époque Mr Bacar (Wade) Dia.

Selon le ministre de l’Information, son collègue de l’Intérieur a « pris la décision de suspension dans l’urgence » parce que « les propos de Salif Sadio ne sauraient être acceptés dans un Etat de droit comme le Sénégal ».

France 24 a offert à Salif Sadio une tribune internationale lui permettant de débiter des propos encore plus gravissimes que ceux incriminés à l’époque pour justifier la fermeture de Sud FM.
En effet il a déclaré : « même s’il ne lui restait que 4 combattants il continuerait à se battre pour l’indépendance de la Casamance ».

De tels propos séditieux de nature à saper l’intégrité territoriale sont ils acceptables ?
Est-ce acceptable que France 24 soit autorisée à faire ce qu’on a catégoriquement refusé à un média sénégalais ?
Pourquoi deux poids deux mesures?
Il est clair qu’un tel reportage ne saurait être réalisé sans la bénédiction et l’onction des autorités sénégalaises.
À quoi jouent nos autorités ?

Tout le monde aura sans doute remarqué comme moi un détail très troublant en visionnant ce reportage inacceptable : un des rebelles posté derrière Salif Sadio portait fièrement un fusil d’assaut type FAMAS.

Pour les non initiés le FAMAS est un fusil d’assaut de calibre 5,56 mm largement utilisé au sein de l’armée française, fabriqué par la Manufacture d’armes de Saint-Étienne. C’est l’arme portée en bandoulière par les militaires français qui patrouillent partout en France dans le cadre de l’opération « Sentinelle ».

En vérité ce reportage de France 24 sent une odeur pestilentielle de chantage et de pression sur un État censé être souverain. Dans le contexte actuel il est difficile de ne pas y voir un rapport avec la convoitise des nouvelles richesses naturelles du Sénégal à savoir le pétrole, le gaz et le Zircon.

Il est de notoriété publique que la chaîne France 24 est un puissant instrument de propagande, véritable courroie de transmission du néo-colonialisme en Afrique. Elle fait partie de ce groupe de Médias qui sont de véritables machines de guerre chargées de manipuler l’opinion et de mener la propagande.

France24 est un pur produit de l’Occident ultra-libéral, militaro-financier, au service du Nouvel Ordre Mondial qui vampirise la planète. On l’a vu à l’œuvre dans de vastes campagnes de diabolisation en Libye contre Kadhafi et en Côte d’Ivoire contre Laurent Gbagbo.

Nous tirons énergiquement la sonnette d’alarme pour alerter l’ensemble du peuple sénégalais sur ce qui ressemble fort à un vil chantage et une pression inacceptable sur notre Etat souverain afin de pouvoir faire main basse sur nos richesses minières qui aiguisent bien des appétits et attirent les vautours comme des mouches.

Les pompiers-pyromanes sèment le chaos pour venir ensuite jouer aux sauveurs et exploiter allègrement les ressources du Pays à la manière des sangsues jusqu’à la dernière goutte de pétrole.

À bon entendeur….

Avec Dakarmatin

Annonces
Annonces

5 commentaires

  • Sa Thies
    27/06/2017 09:57

    Effectivement, j’ai été trés surpris de voir le maquisard avec un FAMAS en bandoulière.

  • ousin
    27/06/2017 18:04

    il avé un AK 47 pas un FAMAS; LE famas C L4AUTRE gUS à coté KI L’avé. l’Etat du sénégal ne p ni interdir ni autorisé cette interview . reflechissons un p, il est en zone rebelle….et france 24 né po un media ki depend de kelk pouvoir ke ce soit. faire un reportage en zone de conflit p se faire à l’insu des gouvernement ! ya bcp de façon de filmé et de s’introduire ds ces zones sans evéyé le moindre soupçon ou intéré . boffff ….pour terminer je pense kil n fo pas trop s’alarmer , Salif sadio n’a plus les moyens , surtout humain de mener une guerre contre l’armée senegalaise ki est mtn a un autre stade operationnel ! cela mm du tps de Yaya ….sino Yaya lui mm auré resisté . vous pensez ke salif sera assez fou pr se dresser frontalement contre l’armée là ou mm Yaya a reculé ? suivez mon regard , et cogitez plus tot sur le bonet blanc kil a bien prit soin de montrer…

  • feegn
    27/06/2017 21:31

    cousin ne soit pas naïf vous ne comprenez rien au jeu des français qui nous refusent systématiquement le progrès,ils ne peuvent souffrir de voir particulièrement un pays Africain parlant français , jouer de gands roles sur l’échiquier mondial.chaque fois qu’un dirigeant ou un pays voudra s’affranchir de leur tutelle le rappel à l’ordre sévira.

  • feegn
    27/06/2017 21:50

    les moyens qu’ils utilisent sont tellement subtils qu’on peut n’y rien comprendre a première vue mais pour les avertis,les instruments de la subversion commence par la pression diffuse non clairement identifiable mais sème le doute sur la cible qu’ils ont en joue pour ok pige bien le message.avec la casamance on en est à ce jeu avec la France.

  • AFRICALOVE
    28/06/2017 20:44

    Faut faire attention à eux ce ne sont pas nos amis . Veillons toujours à ce que notre pays demeure uni.Je pense qu’ils ont trop de main mise sur notre économie soutenons nos entrepreneurs ,soyons Africains ,soyons patriotes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces