PUBLICITÉ

Sangomar Offshore : Makhtar Cissé donne le feu vert aux Australiens Woodside

Le ministre du Pétrole et des Energies Mouhamadou Makhtar Cissé a remis ce mardi 14 janvier 2020 à l’entreprise Australienne Woosdside, le décret autorisant l’exploitation et le développement du Champ de Sangomar. 

Exploitation de la phase 1 du champ de Sangomar

Cette autorisation marque le début de l’exploitation de la phase 1 du développement du champ de Sangomar avant d’aboutir à une production complète dès début 2023.

Les prévisions

« Je voudrais saisir cette occasion historique pour faire de cette collaboration faisant suite à la découverte de cet important gisement pétrolier et gazier au Sénégal nommé Champ Singomar. Celui-ci se situé à 100 kilomètres au large des côtes Sénégalaises dans les blocs de Rufisque Offshore Sangomar Offshore et Sangomar Offshore profond (RSSD) et qui prévoit une production de 230 millions de barils de pétrole en phase 1 dès 2023 »,  a déclaré le ministre lors de la cérémonie de signature des accords qui vont lier l’État du Sénégal à la Joint-venture en charge de développement du Champ Sangomar.

Partenaires de la Joint-venture 

Celle-ci est composée de Woodside son Opérateur, Cain Ennergy, Far Limited et enfin de la Société des Pétroles du Sénégal (Petrosen).

L’ancien Directeur de la Senelec d’ajouter que « les travaux majeurs du projet incluent une campagne de forage et de compétition soutenue dans le cadre du développement. Celle ci prévoit 23 puits, qui seront reliés par un réseau de systèmes sous-marins progressivement installés sur le champ entre 2021 et 2023. L’arrivée du FPSO (Floating Production Storage and Offloading, une unité flottante de production, de stockage et de déchargement) au large de nos cotes est prévue en 2022 permettent ainsi le début de la phase de mise en service pour une mise en production attendue au début 2023. »

Après le projet gazier GTA (Sénégal-Mauritanie), Sangomar est le deuxième contrat pétrolier à entrer en phase de construction.

Qui est Woodside ?


Woodside Petroleum est une compagnie pétrolière basée en Australie, que Shell a plusieurs fois, en vain, tenté de racheter.

Sa production en pétrole et en gaz totalise plus de 60 millions de barils par an (en additionnant le gaz avec le pétrole sous forme d’une équivalence énergétique). L’Australie reste la principale zone d’activité de Woodside, qui détient cependant des licences d’exploitation et/ou de production dans une dizaine d’autres pays. Woodside est un très important producteur de gaz naturel liquéfié, opérant le projet « Northwest Shelf » en Australie.

La société est au cœur d’une joint-venture qui exploite le gaz naturel de la zone de Greater Sunrise située entre l’Australie et le Timor oriental, et qui est au centre d’un conflit de frontières maritimes entre les deux pays à propos du Timor Gap.

Pétrole Sangomar
Annonces

Un commentaire

Malaka Lion

Ndeyssan le senegal un vrai ndoumbelaan

Publier un commentaire