Samuel Eto’o : «Entraîner l’équipe nationale de mon pays est un devoir !»

Dans un entretien accordé au média camerounais NewsduCamer, le légendaire attaquant des Lions indomptables, Samuel Eto’o fils, a affirmé qu’il ne compte pas se détacher du ballon rond une fois sa riche carrière de footballeur achevée.

Annonces

Evoluant aujourd’hui au Qatar, l’homme aux 56 réalisations avec la sélection camerounaise compte bien troquer ses crampons contre le costume de… sélectionneur !

« Je pense que j’ai gagné beaucoup dans les stades et que mon devoir serait désormais de transmettre toute cette expérience. J’ai essayé pendant quelques mois le rôle d’entraineur et je peux faire jouer une équipe » a affirmé l’ancienne idole du FC Barcelone qui a soufflé ses 38 bougies le 10 mars dernier.

Digne ambassadeur de l’Afrique à travers le Vieux Continent, l’homme qui a tout gagné en Europe veut désormais s’attaquer à un autre défi de taille : devenir un jour le sélectionneur du Cameroun.

« Apporter ma connaissance à mon beau et cher pays »

« Entraîner l’équipe nationale de mon pays est un devoir. Si je me lance dans ce métier, ce sera un devoir à un moment donné d’apporter ma connaissance à mon beau et cher pays le Cameroun» a indiqué le meilleur buteur de l’histoire de la CAN.

« Toutefois le premier pas après le football, c’est déjà de devenir entraîneur, d’apprendre aux côtés d’un très grand coach et après, avoir ma propre expérience. J’ai gagné des Ligues des champions, des Liga, des championnats italiens et j’aimerais bien le refaire mais en tant qu’entraineur. Zinedine Zidane le fait incroyablement bien. Moi aussi j’aime les défis», a-t-il conclu.

Annonces

Publier un commentaire