Revue Presse : Ecole Nouvelle de Diomaye et Sénégal RDC calibrés à la UNE

Revue Presse : Ecole Nouvelle de Diomaye et Sénégal RDC calibrés à la UNE

Les quotidiens reçus jeudi à l’Agence de presse sénégalaise (APS) mettent en avant deux sujets principaux: les annonces du Président de la République concernant le « renouveau » et le « repositionnement » du système éducatif sénégalais, et le match de football opposant le Sénégal à la République Démocratique du Congo (RDC) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026.

Abordant la question de l’éducation nationale, le Président de la République ”a relevé que le PROJET de transformation systémique du Sénégal passe par le renouveau et le repositionnement stratégique de l’Ecole dans les valeurs et ambitions de notre société”.

”Vers une révision du système éducatif’’, affiche Vox Populi, rapportant que ”Diomaye réclame l’évaluation du système éducatif et prône le repositionnement stratégique de l’Ecole dans les valeurs et ambitions de notre société”.

‘’Il veut une prise en compte des langues nationales, une généralisation de l’enseignement de l’anglais dès l’élémentaire, un développement systémique du numérique et engagé le Premier ministre à une réflexion sur le financement durable et soutenable du système éducatif’’, écrit la publication.

Le Soleil décline ‘’les axes de la nouvelle école’’. Selon le quotidien national, ces axes portent entre autres sur ”le repositionnement stratégique dans les valeurs et ambitions de la société sénégalaise, la restructuration du programme Paquet, la prise en compte des langues nationales, de la généralisation de l’enseignement de l’anglais dès l’élémentaire”.

Il porte aussi sur ”le développement du numérique à l’école et digitalisation intégrale du système éducatif, la planification sur cinq ans des recrutements d’enseignants dans toutes les matières et l’éradication des abris provisoires’’, relève le journal.

Selon Sud Quotidien ‘’Diomaye livre une clé du Projet’’ en prônant ‘’une politique éducative basée sur le renouveau et le repositionnement stratégique de l’école dans les valeurs et ambitions de notre société, avec des enseignements adaptés aux réalités nationales et prenant en compte les langues nationales, ainsi que l’introduction de l’anglais dès le cycle élémentaire’’.

Sud souligne que ces mesures relèvent ‘’de la volonté exprimée par le président de la République, Bassirou Diomaye Faye pour un Projet de transformation systémique du Sénégal’’.

‘’Diomaye enclenche la révolution’’, selon L’As. ‘’Le régime veut construire un nouveau type de Sénégalais et il veut passer par l’Education nationale pour le réaliser. La révolution passe ainsi par l’adéquation du système éducatif avec les réalités nationales’’, écrit le journal.

‘’Bassirou Diomaye Faye veut rénover l’école sénégalaise’’, note de son EnQuête.

Les quotidiens ont également mis en exergue le match de football opposant jeudi à 19 h le Sénégal et à la RDC pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 au stade Abdoulaye Wade de Diamniadio.

‘’RDC pour aller à l’étage’’, titre L’Observateur. ‘’Leaders du groupe B dés éliminatoires de la Coupe du monde 2026 après deux journées (4points +4) à égalité avec le Soudan (4 points+1), le Sénégal reçoit la République démocratique du Congo (RDC) ce soir à 19 h au stade Abdoulaye Wade. Un impératif de victoire pour les Lions pour conforter leur première place, avant d’affronter la Mauritanie à Nouachott, le 9 juin prochain’’, écrit L’Obs.

‘’Duel de haute intensité entre les Lions et les Léopards’’, met à sa Une Les Echos. Le journal souligne que les amateurs de football seront gâtés avec l’affiche qui mettra aux prises le Sénégal et la RDC à l’occasion de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

1 COMMENTAIRE
  • Mame Ibra BA

    Rénover le système éducatif sénégalais, a toujours été le vœu pieux de tous les régimes, mais on cherche toujours comme le graal notre école. Il faut éviter deux erreurs : la précipitation et l’engagement idéologique sans recours à un recul. Ces deux écueils ont plombe toutes les réformes de l’indépendance à nos jours. Monsieur le Président, si vous changer de programmes, sans changer de directions vous ne transformerez pas le systeme. La clé de la transformation se trouve dans une refonte systémique qui dépasse les débats programmatiques et des faits culturels. La solution est axiologique et structurelle. L’approche par les contenus, la PPO, l’APC sont des réformes de programmes mais elles ont failli. Ou se trouve la solution ? Dans mon prochain ouvrage : la refonte.

Publiez un commentaire