Report du gala de lutte à Dakar : Diak’s s’exprime sur la rareté actuelle des grands lutteurs

Report du gala de lutte à Dakar : Diak’s s’exprime sur la rareté actuelle des grands lutteurs

La saison de lutte sans frappe à Dakar a commencé avec panache depuis le 8 octobre. La première journée, organisée à l’arène Adrien Senghor, a été dirigée par le Président Ngor Sémou et son équipe. D’autres promoteurs comme Soulèye Sagne et Doudou Niane ont également animé la scène avec leurs événements. Manga 2, un autre acteur du milieu, a offert un gala de 3 millions à Gaal gui.

Le dimanche 5 Novembre 2023, la deuxième journée était prévue avec une mise de 2,5 millions. L’organisateur de cet événement, Mamadou Diakhaté, plus connu sous le nom de Diak’s, a toutefois décidé de repousser le gala. Diak’s, un promoteur chevronné qui a organisé huit journées la saison dernière et proposé 23 millions uniquement pour les mises, a expliqué son choix.

« Je vais bientôt faire dix ans dans l’arène. J’ai acquis une certaine expérience. Tout le monde sait que l’arène sans frappe manque drastiquement de grands lutteurs, actuellement. Certains sont allés en Espagne ou aux USA, d’autres sont engagés dans des combats de lutte avec frappe. Dans ces conditions, et en attendant d’y voir plus clair, j’ai décidé de reporter mon gala de dimanche prochain pour voir ce que ça va donner pour le dimanche suivant, 12 Novembre 2023 », explique Diak’s.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire