Réforme du code minier : La société civile dénonce sa mise à l’écart

Le président Sall préside aujourd’hui la réforme du code minier. Mais déjà, des grincements de dents se font entendre du côté de la société civile qui a été mise sur le carreau.

Ce processus de révision du code minier, selon la coalition de la société civile, ne prend en compte que les intérêts de l’Etat.

«Ce processus n’a pas été inclusif. Il ne prend pas en compte les préoccupations de la société civile, des communautés ni des élus locaux. Et on aboutira aux mêmes difficultés déjà rencontrées», dénonce El hadj Abdoulaye Seck, chargé de campagne d’Amnesty international et coordonnateur adjoint de la coalition qui était face à la presse hier.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire