PUBLICITÉ

Rebeus: Un troisième compagnon de Guy Marius interné à l’infirmerie

Malick Biagui, membre du Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine  »Frapp France Dégage », a été interné ce vendredi à l’infirmerie de la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Rebeus, a indiqué à Senego une source proche du dossier. Selon elle, le détenu est dans une situation de faiblesse suite à la grève de la faim entamée mardi dernier.

Les choses deviennent de plus en plus corsées pour les camarades du secrétaire administratif du Frapp, Guy Marius Sagna dans les liens de la détention. Le cas, Malick Biagui est le troisième après 96 heures de grève de la faim. Pourtant, constate-t-on, le détenu avait piqué deux fois de suite une crise dès les premières heures de sa détention.

Dr Babacar Diop

Le Professeur de philosophie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar est le premier à faire parler de lui. Après une « nuit pénible« , a-t-on appris, le Dr a été interné à l’infirmerie de la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Rebeuss. Le leader des Forces démocratiques du Sénégal (Fds) a jusqu’ici, le soutien de ses camarades du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes). Dans un communiqué rendu public,  le Bureau National dudit syndicat exige la libération sans condition de leur collègue ainsi que celle des autres citoyens (Ndlr: Frapp et étudiants) arrêtés lors de la marche.

Pape Abdoulaye Touré

Cet étudiant à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar a, lui aussi, atterri à l’hôpital Aristide Le Dantec. Cela, en raison de la faiblesse causée par la grève de la faim.

Mandat de dépôt

Les trois détenus ainsi que l’activiste Guy Marius Sagna ont été arrêtés pour « participation à une manifestation interdite« . Ils protestaient devant les grilles du Palais de la République, contre la hausse du prix de l’électricité au Sénégal. Suite à ce chef d’inculpation, ils ont été placés sous mandat de dépôt. Le secrétaire administratif du Frapp est poursuivi, au delà du chef d’inculpation commun, de « rébellion et provocation d’un attroupement et actions diverses« .

Biagui Malick
Annonces

(4) commentaires

Alioune Toure

La balle est dans le camp du régime.

Alioune Toure

Ce régime de bandits de traficants de drogue et falsificateurs de faux billet de banque et soutenu générale par les plus ignares des pauvres sénégalais finiront tous à reubeuss.

Lune

En plus , ils n’ont rien dans la culotte et ils veulent emmerder le monde .

Mamadou Moustapha Faye

Quant on n’est malade on reste chez soi ne nous emmerde pas

Publier un commentaire