PUBLICITÉ

Rawane Diop : « On n’a pas besoin des El capo dans notre police » (Senego TV)

Rawane Diop, l’auteur du livre « Une monarchie Au Cœur de la République – l’Infirmité rédhibitoire de l’Etat sénégalais », s’époustoufle de l’histoire du commissaire Sangharé avec le pharmacien, mais se stupéfait tout au plus de celle du présumé meurtrier du Jakartaman de Thiès.

Une profonde amertume

Invité de Senego, l’ancien employé de l’Etat du Sénégal de dire toute son amertume surtout pour le surnom qui est donné au policier de Thiès présumé meurtrier du jeune Jakartaman. En outre, il dénonce une police caractérisée ces derniers jours par des actes qui ne l’honorent pas.

Des faits révélateurs

« C’est regrettable, c’est un sacrilège que des policiers soient cités dans de pareils faits », a d’emblée déclaré Rawane Mbaye, se prononçant sur l’affaire Sangharé et El capo. « Quand un représentant de l’Etat de premier rang se comporte ainsi, en piétant la liberté des individus, sa pose un véritable problème. C’est des faits révélateurs, qui montrent comment fonctionne la République chez nous », a rappelé Monsieur Diop.

Pratiquer la loi, rien que la loi !

« L’autorité ne suffit pas, on fait preuve d’autoritarisme. On incarne pas la loi, mais sa volonté personnelle. On fait poser ses envies et désires et la loi est utilisée pour pouvoir agir selon sa propre volonté. Or nous devons faire comme dit la loi. La loi a défini le cadre dans lequel il faut agir. Et un commissaire qui se comporte ainsi, c’est grave, à la limite c’est un délinquant… », a renchéri l’écrivain Rawame Diop.

El Capo ça sonne un mafieux !

Revenant sur le cas du policier de Thiès, Monsieur Diop s’est dit sidéré avant tout du look de El Capo, le présumé meurtrier du Jakartaman. « Quant au le look du policier accusé avec ses tresses, ça me fait tiquer. Son surnom est inquiétant. El Capo ça sonne un mafieux. On n’a pas besoin de ce genre de policier dans notre police. On ne doit pas en avoir besoin dans ce corps…« , s’est indigné notre auteur.

El Capo Rawane Diop
Annonces

(8) commentaires

Moctar

Même pas hors de la police

Paul Raymond Bonkoungou

Son look lui permet d’infiltré certain millieux sans trops attiré l’attention, ne soyons pas bornés au point de mal voir tout ceux qui porte des dread; mais pour son surnon, El Capo, lui est trés significatif. Nous que Mr El Capo a plusieur tâches sur son dossier, des faits graves qui lui sont reprochés et qui, s’il s’en était suivit les sanctions adéquates, l’aurais conduit hors de la police et toute institution digne de ce nom. Le vrai probléme,c’est que nous nous devons de changer nos élites dirigantes, car quand papa et maman sont clean, il n’accepte pas que leurs petits ne le soient pas.

Palo

El capo c est un meurtrier
Un criminel

Anonyme

On s’émeut des fautes commises par ces policiers dans l’exercice de leurs fonctions mais on passe sous silence le comportement’ peu républicain d’un officier de l’armée qui confond son marabout avec une institution de la république
Et quand deux éminents journalistes s’en émeuvent, ils sont lynchés par médias interposés. Ce pays est devenu fou.Tout est devenu flou, illisible. Qui en veut à la police ? Qui en veut à la république. La mode,c’est les ziarras d’hommes de tenue -revetus de leur tenue de service-r à leurs marabouts .Comme un pied-de-nez à tous les républicains. En attendant que les adeptes des autres communautés religieuses ,piqués au vif en fassent de même et. bonjour les dégâts. La bavure va de pair avec le métier de maintien de l’ordre et aucun père de famille n  »accepterait d’être humilié par un hpmme même titulaire d’un doctorat inutile de pharmacie. Cette campagne de lynchage des policiers peut conduire a une démobilisation des troupes. Pour le malheur des citoyens « gorgorlou’.  » Les « plus de 20 ans.se souviennent de la fameuse radiation des policiers .Une décision lourde de conséquences pour la sécurité publique. Les femmes ont été les premières victimes : plus de parures dans la rue, plis de promenade au-delà, de certaines heures au risque de perdre leurs biens, leur honneur ou pire leur vieCette guerre contre la police peut coûter cher aux citoyens
.
,

Diallo Elhadji

Il faut toujours attendre a la fin de l »enquette avant de juger quelcun…..

Copa

Rawane diop t un tuand escroc et pédophile.va te faire chier

Copa

Rawane seytané .sa livre bi ay day la

Adama Dieng

Mr Rawane Diop, je crois que ce que avez besoin c est que la securite des Senegalais soit assuree et non se repandre sur la tenue et le surnom d 1 policier. Ce qu on demande a ce policier c d etre efficace ds l exercice correcte de son travail mais pas ce qu il porte sous le pantalon ou la couleur de ses chaussures.

Publier un commentaire