Annonces
» » » » » » » » Procès imam Ndao: « Les excuses du procureur...

Procès imam Ndao: « Les excuses du procureur à Boubacar Décole Ndiaye et Oumar Keïta s’imposent… »

boubacar décole ndiaye, Macky Sall, me amadou diallo, oumar keita, Procès Imam Ndao

Après les conseils de Mouhamadou Mballo, c’est au tour de ceux de Boubacar Décole Ndiaye et Oumar Keïta de faire leurs plaidoiries. L’un d’eux, en occurrence Me Amadou Diallo, estime que ses clients n’ont pas leur place dans le procès tout en chargeant l’Etat qu’il accuse, sans doute, d’être à l’origine de cette « machine judiciaire…« 

« Louange à Allah qui nous a facilité la hidjra et nous a sélectionné parmi ses soldats. Je suis en train d’écrire un message aux taghout (satanique ou mécréant) Macky Sall par les soldats d’Allah au dawlatoul islam de Libye incha Alla… » « Que la paix soit sur ceux qui suivent la droiture. Bientôt vous recevrez le message des soldats d’Allah au président Macky Sall et à l’armée sénégalaise« , un message d’un certain Abu Hamza Ndiaye, « contre le chef de l’Etat« , posté sur sa page Facebook qui a suffi, selon Me Amadou Diallo « d’enclencher cette procédure« .

« Ce procès est capital pour l’avenir de notre pays« , selon la robe noire qui estime que la décision du juge Samba Kane, à la fin du procès, permettra aux Sénégalais de dire que « notre justice est indépendante« . Pour lui, ils est hors de question que par ce procès, l’on stigmatise « certains qu’on qualifient de ‘ibadou rahmane’. Qu’ils aient le sentiment que la justice sénégalaise veut leur régler leur compte. Ce serait très grave pour le Sénégal« . A cet effet, Me Amadou Diallo estime que la décision du juge, à la fin de ce procès dit de terroristes, « aura des conséquences graves pour l’avenir de notre pays… »

« Dans le cas de cette procédure, il y a eu énormément de violations des droits de l’homme (…) La question c’est, est-ce que ce n’est pas le président et le ministre de la Justice, garde des sceaux qui ont activé cette machine judiciaire?« , s’interroge la robe noire.

Pour sa part, ses clients, Boubacar Décole Ndiaye et Oumar Keita, « ne devraient pas être  là » car, renchérit-il, « ce sont des Sénégalais qui ont reçu une bonne formation et n’ont pas pu trouver un travail dans leur pays. Ils ont décidé de se lancer dans l’aventure dans d’autres pays (Ndlr: En Mauritanie où ils trouveront du travail), laissant derrière eux parents, amis, frères, sœurs… »

« Je demande que le ministère public, à la fin de ce procès, devant tous les médias du monde, présente ses excuses à Boubacar Décole Ndiaye et Oumar Keïta…« , a souhaité l’avocat. « Ils ont le droit d’aimer et de vivre leur religion telle que le prophète (PSL) l’a pratiqué de son vivant« , estime Me Diallo.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *