Premier League : L’équipe de Ian Wright, une seule star de Liverpool

Premier League : L’équipe de Ian Wright, une seule star de Liverpool

Ian Wright a nommé son équipe de la saison en Premier League, dont un seul joueur du leader Liverpool, champion en titre et en tête du classement à Noël.

Le Top 5

Liverpool, après un début de saison difficile au cours duquel il a perdu plusieurs joueurs clés sur blessure, est en tête du classement après 14 matchs joués.

Leicester City, à quatre points de la deuxième place, est suivi de Manchester United, qui a un match en main. Everton occupe la quatrième place et Chelsea la cinquième. Les joueurs de Tottenham Hotspur, sixième, sont très présents dans l’équipe de Wright, avec Pierre-Emile Hojbjerg, Harry Kane et Heung-min Son.

Mais la légende d’Arsenal n’a pu trouver de place dans son équipe que pour un seul joueur de Liverpool, l’arrière gauche Andy Robertson, tandis qu’aucun joueur de Chelsea n’y figure.

L’équipe de la saison d’Ian Wright :

Emiliano Martinez James Justin, Conor Coady, Michael Keane, Andy Robertson
Pierre-Emile Hojbjerg, Bruno Fernandes, Jack Grealish
Harry Kane, Heung-min Son, Dominic Calvert-Lewin
Manager: Jurgen Klopp

Eloges pour Dominic Calvert-Lewin

Wright a également fait l’éloge de l’un des attaquants qu’il a choisi, Dominic Calvert-Lewin d’Everton, qui a connu une remarquable ascension cette saison. Le jeune joueur de 23 ans était auparavant sous-estimé par beaucoup, mais il a prouvé à ses détracteurs qu’ils avaient tort en inscrivant 11 buts en 14 matches de Premier League.

Le manager Klopp

Le patron de Liverpool, Jurgen Klopp, a cependant réussi à s’imposer comme son manager de la saison jusqu’à présent, tandis que Wright a également obtenu une liste de mentions honorables. Je serais heureux avec cette équipe, bien sûr, il y a des gens qui manquent à l’appel », a-t-il ajouté.

Autres oublis

Sadio Mané, Salah, Wijnaldum, Jarrod Bowen, Fornals, Danny Ings, James Ward-Prowse, Kalvin Phillips, Patrick Bamford, Bukayo, entre autres, sont zappés.

1 COMMENTAIRE
  • PATRIOTE

    UNE PREMIER LEAGUE SANS FIRMINIO

Publiez un commentaire