PUBLICITÉ

Pape Demba Thiam : “Ce serait une connerie d’abandonner le F Cfa…”

Le F Cfa va-t-il disparaître au profit de l’Eco, la futur monnaie de la Cedeao ? Une question difficile à répondre pour l’économiste Papa Demba Thiam. Qui pose autrement le problème.

Afrique avec sa propre monnaie ?

Pourquoi à l’instar des Usa, de la chine voire de l’Europe, l’Afrique ne milite-t-elle pas pour sa propre monnaie ? Dès l’instant qu’on sent la nécessité de créer une zone de libre échange ? Pour l’invité du Jury du dimanche, sur iradio, “il y a  des pays qui ne sont même pas capables de gérer leur propre monnaie. Alors vous allez additionner des faiblesses pour créer une grande faiblesse”.

Une alternative fatale

Maintenant argue-t-il, “abandonner le F Cfa pour le principe de l’abandonner, c’est une question d’atavisme et de fierté, ce serait une connerie”. A l’en croire, le débat ne devrait même pas se poser. “Pourquoi l’abandon du FCfa doit-il être une alternative fatale ? Tout le monde cherche à avoir une monnaie commune. Donc, on a tendance à l’intégration monétaire”.

Eco ou F Cfa ?

Le problème, affirme Pape Demba Thiam, c’est d’abord s’asseoir la monnaie sur des économies fortes. “Si l’Eco doit être fait, quelles sont  les bases économiques qui fécondent la solidité et la pérennité de l’Eco. Quelles sont les modalité de gestion de l’Eco ? J’en sais rien, ça m’est difficile de trancher et de tirer une carte”.

Eco pour 2020

A rappeler que Eco a été adopté comme le nom de la monnaie unique de la Cedeao » et devrait donc entrer en vigueur en 2020 dans les quinze États de l’espace Cedeao. Malgré tout, conclut-il,  c’est un débat pertinent qu’il  faut vider.

whatsapp 167
Annonces

(31) commentaires

  • Maxam

    ET pk ECO.( AFRI. AFRO. CEST PLUS BON QUE SE SALE ECO… COMME ECOGRAFE OU EURO. THIEUMMMM

    • Xalasss

      ECO, en anglais veut dire ecowas , cedeao.ca sonne bien, bayileen polemiker

  • Bathie

    Faiblesse+faiblesse=force. Si les faibles ne s’associent pas, ils seront toujours écrasés par les forts. Puisque toi même tu admets ne pas connaître les modalités de gestion de l’Éco, alors vas y molo moi au lieu de traiter ce principe d’abandon du franc CFA de connerie.

  • Birame+Kane

    Pas de jugement, donnes tes arguments et c fini

  • Yvemi Diop

    Ma famille en tant que pere je dois de me la gerer moi meme et non se la faire gerer .l’echec un pas vers la reussite on doit de se liberer et gerer nos affaires nous meme

  • Malamine Badji

    Nous devons cesser d’être dépendant l’avenir de demain se prépare aujourd’hui donc ouf le Fcfa

  • Abalaye

    Mr Thiam elevez un peu débat et donnez des arguments techniques au jeu d’insulter. La question de la monnaie est très sérieuse si on veut sortir du sous développement. Pour preuve donnez l’exemple d’un pays qui s’est développé grâce à une monnaie ou à une langue étrangère !

  • Racine Thialaw

    On a marre d’être dependant de la France le développement ne rime pas avec.

  • Naj

    C’est ce lien ombilical avec la France qu’il faut rompre. Annuler les comptes d’opérations qui ne profite qu’à la France, rapatrier toute notre épargne dans nos pays. Aujourd’hui, la France garde 50% de nos recettes d’exportation, qu’elle prête à nos pays contre intérêt, s’ils en ont besoin. Elle nous prête notre propre argent. Vous vous rendez compte ? La France place notre épargne-qu’elle garde dans son trésor public- dans le marché financier, qui lui rapporte des bénéfices. Nous n’en profitons que peu ou prou. Nos accords avec la France nous obligent à acheter chez eux, sinon elle n’honore pas nos engagements vis-à-vis des autres pays fournisseurs. Avec le franc fort, nous achetons tjs à l’extérieur, et nos économies locales ne sont jamais compétitives. Le changement de nom est symbolique, mais tout le problème est le fonctionnement de cette monnaie. Sa fixité ne permet aucune politique monétaire possible dans nos pays… Il y a plein d’autres inconvénients. Nos dirigeants ont peur de dénoncer ses accords. L’avantage de cette monnaie est qu’elle ne profite qu’à la classe dirigeante de nos pays et aux multinationales qui pillent nos ressources partout en Afrique. Tout chef d’État qui cherche à se soustraire, la France le casse; au mieux en verrouant son économie (côte d’Ivoire avec Bagbo), au pire à l’éliminer physiquement (Khadafi, Sankara). Je demande à l’économiste Papa Demba Thiam d’ouvrir ses yeux. Il a le devoir de voir plus clair que tous. L’heure est aux changements. Sans l’Afrique, la France n’existerait pas….

    • Lerre Na

      Oui. Naj et dans ce lien “ombilical” le foetus est la France qui refuse de naître.
      Le vrai con est ce pseudo économiste. Il est très facile de lancer vaguement des termes comme “économies fortes” sans pouvoir nous dire comment concrêtement les mettre en place. Vous savez on nous toujours embrouillées avec des vocables comme “stabilité, convertibilité, inflation” qui en économie ne signifient pas ce qu’on veut nous faire croire pour entretenir le système de spoliation de nos immenses réserves en devises.
      Le propre d’une monnaie n’est pas d’être stable et surtout liée à une autre par un taux fixe et immuable. C’est de l’arnaque. Qu’est ce qui garantie la “solidité” (s’il en fallait) d’une monnaie sinon le potentiel économique de son émetteur? Celle que les pays de la CEDEAO veulent mettre en place a tout ce qu’il faut crânement se défendre, vues toutes les richesses des pays membres de cette organisation dans une interface compétitive directe avec toute l’économie mondiale. Est ce que tout ces gens qui piaillent à tort et à travers se rendent compte l’économie unifiée de la CEDEAO transposée en Europe en ferait la deuxième puissance. Il faut arrêter de nous prendre pour de grands enfants.

      • Lerre Na

        Oui. Naj et dans ce lien “ombilical” le foetus est la France qui refuse de naître.
        Le vrai con est ce pseudo économiste. Il est très facile de lancer vaguement des termes comme “économies fortes” sans pouvoir nous dire comment concrêtement les mettre en place. Vous savez on nous a toujours embrouillées avec des vocables comme “stabilité, convertibilité, inflation” qui en économie ne signifient pas ce qu’on veut nous faire croire pour entretenir le système de spoliation de nos immenses réserves en devises.
        Le propre d’une monnaie n’est pas d’être stable et surtout d’être liée à une autre par un taux fixe et immuable. C’est de l’arnaque. Qu’est ce qui garantit la “solidité” (s’il en fallait) d’une monnaie sinon le potentiel économique de son émetteur? Celle que les pays de la CEDEAO veulent mettre en place a tout ce qu’il faut pour crânement se défendre, vues toutes les richesses des pays membres de cette organisation, dans une interface compétitive directe avec toute l’économie mondiale. Est ce que tout ces gens qui piaillent à tort et à travers se rendent compte l’économie unifiée de la CEDEAO transposée en Europe en ferait la deuxième puissance. Il faut arrêter de nous prendre pour de grands enfants.

  • Ass

    C’est toi le pire énergumène que Dieu a créé.

  • Khol Bou Bakh

    La plupart de ceux qui parlent de monnaie n en connaissent rien. Du fait de sa parite fixe le Fcfa est en fait de l’euro, qui est gere par la Bce et non la France.
    La monnaie est un instrument d’echange, c’est sa fonction principale.
    A la limite on peut negocier a la baisse le % des devises deposees au Tresor, mais abandonner l’euro…pardon le Cfa, pour une monnaie de singe qui va se degrader de façon continuelle et irreversible c’est aller vers un suicide economique, financier et social.

    • Lerre Na

      Vous êtes tout sauf un spécialiste de l’économie monétaire à lire vos quelques lignes débitées ici.

  • Diopleye

    Vraiment pape tu es un vendu , t a pas honte ou t a pas fière de se débarrasser de cette monnaie maudite. Salaud

  • Dybai

    Je suis d’accord pour une monnaie forte Africaine.Mais pour ça il faut des états forts a la tête desquels se trouvent des hommes forts qui tirent leur légitimité de leur peuple souverain.Dans la situation actuelle,je crains forts que nos chefs d’États ne puisse aller jusqu’au bout de cet affront.Toutes les guerres de ce millénaire,que personne ne s’y trompe seront dictées par des raisons économiques.Attention, le problème est complexe et analysons tous ses aspects.Je crois que que le premier combat a mener ,c’est de rapatrier toutes nos ressources indûment expatriées dans les paradis fiscaux,sous le regard complice de ceux la qui sont censés nous aider.pourquoi ne les dénoncent ils pas,ces prédateurs dirigeants ? Mobilisons nous pour exiger le retour de nos richesses,et mutualisons nos efforts,et nos ressources pour développer notre continent très riches en ressources humaines,halieutiques, minières,solaires et j’en passe.

  • Papa Macodou Cisse

    Si tu ne sais rien des modalités d’eco mieux vo que tu t taire Mr l’économiste

  • Zal

    Qui es tu ? Toi

  • Mamadou Diallo

    Cest qui me fais mal tout le monde vois la verite sais que la France viennent de organise sur ecco encore mais personne ne parle les dirigeant cedeao nous resterons toujours travail pour le trésor bublique Française cest dommage

  • Zal

    On ne fait que changer de nom de la monnaie mais le principe reste le même.Cette monnaie sera frappée en France toujours et cette dernière veuillera toujours à avoir u.e main mise sur nous.Donc pour certains il ne faudra pas crier victoire.le bout du tunnel n est pas pour demain.

    • Lerre Na

      @Zal. Balivernes ! Ainsi est posé l’acte de sabotage de la tant espérée monnaie libératrice des Africains de l’Ouest. Vous pensez que le Nigeria, le Ghana ou peut-être (oui peut-être) la Guinée accepteront cette connerie de Franc CFA remaquillé?

  • Al Housseynou Diop

    Soit plus clair sinon tu la fermes

  • Naj

    Jusqu’à présent, la locomotive de financement des économies africaines, c’est la côte d’Ivoire. Elle a moins d’intérêt dans le franc CFA que les autres pays. La majeure partie de l’épargne africaine provient de l’exportation du cacao. Jusqu’ici, le Sénégal n’aurait pas intérêt à sortir du CFA. Mais demain, avec le pétrole, il pourrait être indépendant. À côté de lui, il y a la Mauritanie qui est sortie du franc CFA depuis 1973. Pourtant, elle est debout. D’ailleurs, n’eut été ses dirigeants peu ou pas instruits, sans ambition pour le pays et peu soucieux de leur peuple, la RIM serait comme les Etats du golfe, avec son fer, son poisson et ses autres ressources naturelles.

  • Miguel

    La monnaie changera seulement de nom pour taire la contestation.C’est toujours la france qui en tirera profit.ECU et ECO la différence c le U l’ECU c’est l’ancienne monnaie française non?

  • Dansokho

    Il faut reagir pour l’indépendence de Notre continen. Eco est mauvai ou pas j’esper que ne soi pas pure que cfa. Fin colonisation!!!

  • Antoine Diak

    L’africain a été toujours commandé avec la peur. Pourquoi on a peur d’un risque qui n’existe pas. On est au seuil de l’asservissement. On est comme des femmes battues qui restent malgré les coups c’est mon foyer avant tout. On a gagné quoi avec ce CFA. Et on commence à avoir marre de ces caissiers de la banque de France ou pseudo économistes. Faites votre boulot comme les économistes chinois face à trump au lieu de bavarder pour vos maitres. Soyez des patriotes. Vive le Sénégal libre
    Vive le CEDEAO
    Vive Africa

  • Adama Beye

    En ecoutant ce genre de personnage on sera toujours en retard. Leurop sest elargi vers lest ,ces pays la etaient tous en economie fortt? non falait louest les aide. la grece ou le portugal etaient des economies fortes? Ce monsieur prefere voir toujours lAfrique (le ndoungourou de la france

  • Mody

    Beaucoup de gens parlent pour ne rien dire..La Mauritanie pour ne citer que ce pays à sa monnaie depuis 1973, est-elle plus développée que le Sénégal? La Guinée à sa monnaie, avec toutes ses richesses c’est pire..

  • Ass

    Khol bou bakh tu n’es qu’un idiot

  • Fallou

    Colonies Francaises d’Afrique;le nom en lui mémé mérite le changement,60 ans après nos indépendances.
    Mais,on risque de changer seulement le nom et conserver les memes pratiques d’asservissement de cette monnaie…..tant que les sous-prefets, Macky et Ouattara seront là….

  • Lerre Na

    @ Zal. Les balivernes sont d’Abdidjan de Ouattara et Macron.