Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Nouvelle carte de Presse : Fin des travaux, ouverture des dépôts le 15 mars

La nouvelle carte de Presse est fin prête. Les dépôts vont débuter à partir du 15 mars 2021. La commission de la carte nationale de Presse annonce la fin des travaux, qui ont débuté depuis le mois de janvier 2020. La cérémonie a eu lieu ce lundi 1er mars 2021 à la Maison de la Presse.

Dix sept (17) réformes sont prévues dans le secteur de la Presse dont la première consiste  en l’instauration d’une nouvelle carte de Presse. Cette dernière est déjà acquise, la commission en charge des travaux, présidée par le journaliste Daouda Mine, en a fait l’annonce, ce lundi 1er mars.

L’ouverture des dépôts est prévue à partir du 15 mars 2021. Tout postulant à la carte nationale de Presse doit  fournir un dossier comprenant obligatoirement :

– Un quitus délivré le CORED, présence physique exigée avec  2000 f Cfa.

– Une demande indiquant, entre autres, l’adresse à laquelle le postulant pourra être convoqué ;

– Un extrait d’acte de naissance ou une photocopie de la carte nationale d’identité ;

– Un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois mois ;

– Une copie certifiée conforme du diplôme d’une école de journalisme reconnue par l’État ou tout autre document reconnu équivalent par les autorités gouvernementales compétentes ;

– Un engagement à tenir la commission informée de tout changement intervenu dans sa situation, et à rendre la carte à la commission, dans le cas où il perdrait la qualité de journaliste ou de technicien des médias au sens du présent Code ;

– Trois photos d’identité.
–  Une somme de 10 000 f Cfa.

Pour ceux qui ne sont pas diplômés d’une école de journalisme, il leur faut, pour postuler, au minimum avoir la licence et deux (2) ans d’exercice de la profession,  sanctionnée par une commission de validation des acquis de l’expérience.

Ceux  qui ne remplissent pas les deux critères prévues par la loi, peuvent bénéficier d’une carte de la Presse honoraire après 10 ans de pratique de la profession de journaliste.

Muni du quitus, le postulant peut formuler sa demande en ligne sur la plateforme prévue à cet effet www.cartepresse.com ou déposer physiquement son dossier au niveau du secrétariat administratif du ministère  de la Communication.

Avertissement aux fraudeurs

Le président de la Commission  de la  carte  nationale de presse   d’informer que quiconque fait une déclaration totalement ou partiellement inexacte, en vue d’obtenir la délivrance de la carte nationale de presse sera puni  d’un emprisonnement de six mois à trois ans et d’une amende de deux cent (200) à cinq cent (500) mille francs ou de l’une de ces deux peines, conformément à l’article 198 du Code la Presse. Les mêmes peines sont applicables à ceux qui auront sciemment fait des déclarations inexactes ou fourni des documents falsifiés en vue de permettre à autrui d’obtenir la délivrance de ladite carte.

Toujours parmi les sanctions prévues, rajoute-t-il,  quiconque fait usage d’une carte nationale de presse frauduleusement obtenue, est puni d’un emprisonnement de trois mois à un an et d’une amende de deux cent (200) à cinq cent (500) mille francs.

Aladji man, le concepteur

Le président du CORED, Mamadou Thior

Douada Mine, président de la Commission Nationale de la Carte de Presse

Le quitus

Le représentant du ministre de la Culture et de Communication

 

48 Whatsapp
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    6:18 - 19/04/2021

    (Audio) La Une des journaux Iradio du Lundi 19 Avril 2021 en (Wolof)

    Whatsapp
    6:04 - 19/04/2021

    Revue des Titres en français du Lundi 19 Avril 2021 (Audio)

    Whatsapp
    5:07 - 19/04/2021

    Trafic de faux médicaments : des Chinois mis en cause déférés au parquet ce lundi !

    Whatsapp
    3:11 - 19/04/2021

    UEFA : Le PSG pourrait être désigné vainqueur de la Ligue des champions sur tapis vert !

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp