PUBLICITÉ

« Niit ndiaalo nafi bagn yegko mou tokk Serigne Mountakha recevoir ko ci yeurmandém assoumalak maan mi… »

« Un don à polémique ! ». L’aide apportée à Touba Par Gabrielle Kane continue de faire couler beaucoup d’encre et de salives.

PUBLICITÉ

Invitée à l’émission « Infos du matin », Gabrielle Kane dévoile son amertume face aux réactions malheureuses de certains sénégalais.

Pour elle, « les sénégalais ne devraient point de la traiter de tous les noms vue qu’elle était partie à Touba pour un acte noble ».

Pour ceux qui fustigent l’audience que le Khalife Serigne Mountakha Mbacké lui a accordé, la jeune activiste de rappeler que le guide, miséricordieux, avait reçu de pires hommes à fortiori qu’elle…

Regardez !

#Don #GabrielleKane #SerigneMountakha

PUBLICITÉ

8 commentaire

  1. deug

    c’est vrai au senegal ya que des nafek

  2. azk

    Kii rew na dé? Na and ak yar waye

  3. Adama

    Tu as parfaitement raison Gabrielle !

  4. Tall

    Cette fille est malade . Nous sommes dans un pays où il faut commencer à se mettre nu pour qu’on reconnaisse que vous êtes devenu fou . Il a fallu l’affaire Adji Sarr pour que tel un diable on la voit sortir de sa boîte avec bcp de d’effronterie et une grande gueule inégalée. Les médias et les réseaux sont devenus des révélateurs extraordinaires de toutes sortes d’énergumènes avec des comportements incroyables d’impudeur et de crudité malsaine . Cette fille trop bavarde et osée en fait partie . D’où lui viennent les moyens qu’elle distribue si généreusement ? Apparemment un tabou entoure l’origine de ces moyens . Mais tôt ou tard tout sera clair un jour .

    1. Anonyme

      Toi tu ne sais pas utiliser certains canaux de relation, ne dis pas du mal des autres qui viennent en aide aux sénégalais nécessiteux.
      Arrêtes d’être méchant pour rien.

  5. Ibrahim

    QUE DIEU TE PROTÈGE TOI TA FAMILLE ET TES PROCHES
    J’AI PEUR POUR CE PAYS

  6. Faly bob

    J’aime les femmes qui se battent pour leurs convictions.

  7. Awaly Sall

    L´entourage du Khalife à failli…
    Et voilà qu´avec ses allusions elle l´implique incidemment. Beuknek yi naniou taxawaat