PUBLICITÉ

Moustapha Mbengue:  » L’origine du Gamou remonte à 1902 « 

L’origine du Gamou remonte à 1902, lorsque Seydi El Hadj Malick Sy s’est installé à Tivaouane pour enseigner le Coran et la Sunnah, mais surtout pour former des érudits qu’il affecta dans plusieurs localités afin qu’ils puissent diffuser son message, selon Moustapha Mbengue, directeur de l’Ecole nationale des bibliothécaires, archivistes et documentalistes (Ebad).

Célébration…

 » Le Gamou, ou la célébration de la naissance du Prophète, est pour Maodo une occasion de rendre hommage au Prophète Mouhamed, tout en revisitant ses enseignements. C’est aussi, pour lui, une occasion de rappeler tous ses talibés pour renouveler le message et inculquer l’amour de Dieu et de son Prophète (Psl) « , confie l’enseignant chercheur Moustapha Mbengue.

Enracinement…

Pour lui, la célébration de la naissance du Prophète, chez El Hadj Malick Sy, va au delà d’une simple célébration. Elle est, en effet, un enracinement dans un cheminement initiatique. Cela s’explique d’ailleurs dans un de ses vers, dans sa « Nûniyya » : « La célébration de la naissance du Prophète est source de charaf, de grâce divine et de bonté, et c’est par sa célébration que les vœux se réalisent ».

Stratégie…

 » Le Gamou était, pour Maodo, une stratégie de communication qui lui permettait de faire converger chaque année tous ses disciples à Tivaouane pour délivrer son message. D’où le slogan « Un homme, une nuit, un message », poursuit Moustapha Mbengue dans enqueteplus.

Gamou Moustapha Mbengue
whatsapp 3084
Annonces

(2) commentaires

Abdoulaye Diallo

Machallah Serigne bi sy Malick

Baye

Mame El Hadji Abdoulaye Niass le pere. de Baye niass est le premier a faire le Gamou au Senegal c’est quelque années de suite que le genou s’est perpétué au Senegal 

Publier un commentaire