Moustapha Cissé Lô: « Tous les chefs religieux doivent combattre la parité »

Le député APR trouve comme un pain béni la polémique autour de l’absence de parité sur la liste de Touba pour les Locales. Après avoir crié haut son soutien au khalife des mourides dans cette démarche, Moustapha Cissé Lô va plus loin et c’est pour dire que : « tous les chefs religieux devraient se lever pour mener le combat contre la parité, à l’instar du khalife général des mourides.

Ils doivent combattre la parité. La parité est contraire à la démocratie. Parce que la parité c’est la qualité, c’est l’excellence. Ce n’est pas le cas au Sénégal. Ici, parité est synonyme de médiocrité, incompétence de certains ». Il conclut : « c’est pour des raisons politiciennes que Wade l’avait instaurée, espérant des dividendes électorales. Mais c’est le contraire qui s’est produit ».

Pop

7 COMMENTAIRES
  • lune

    Ce qui est vrai et je l’ai déjà souligné c’est que quand Wade a instauré la parité ,ce n’était que pour des raisons électorales ou électoralistes je suis sûre que le marabout n’en voulait déjà pas mais n’a pas dit un mot pour peut être pour d’autres calculs ( argent ,coup de main à un talibét président etc etc ) aujourd’hui la donne à changé et voilà que le marabout se souvient que Touba est une cité à part . Pour ce qui est de la parité personnellement je suis d’accord qu’il faut privilégier les compétences plutôt que les cotas ,et dans ce cas Mr Cissé lô n’a rien à faire ici

  • kupukala

    @lune

    • jhbuh

      Clap clap clap

  • chifo

    Cissé lô est un vrai hypocrite Macky doit l’écarter c’est un vraiment poison pour le Président, pourquoi Cissé lô n’avait pas soulevé ses mots quand Wade instauré la loi de la parité??
    la loi doit s’appliquer dans toute l’étendu du territoire de la république du Senegal

  • golo

    euy ndigeul

  • ANTA

    sa bouche et ses dents-là dé me font peur.et vous? aLLO SIGNAL COLGATE CURE DENTS BROSSE A DENTS au secours!!!! Li mo khassow

  • gaal doof dou teer

    ndeyyysane Wade il connaissait vraiment le point faible des sénégalais. il savait que devant l’argent le sénégalais est prêt a vendre sa dignité. c’est pour cela tout ce qu’il faisait il mettait toujours l’argent devant. même quand il a perdu les élections en 2012 il pouvait se maintenir au pouvoir avec de l’argent c’est a dire largué des tonnes de billets de banque sur toutes les confréries en échanges des ndiguels des chefs religieux sur leurs disciples. mais seulement il a eux peur des sanctions de la part de la communauté internationale.

Publiez un commentaire