PUBLICITÉ

Modou Lô: « Gnanou ma Yalla deff année blanche » (Vidéo)

Modou Lô ne veut pas faire « une année blanche »! Le tout nouveau Roi des Arènes qui revenait, dans un entretien accordé à Luttetv, sur la saison blanche des VIP de l’arène, a exprimé son souhait d’avoir des combats pour la saison prochaine.

Je ne souhaite pas faire une année blanche

Bonne nouvelle pour les amateurs de lutte. Le Roi des Arènes, Modou Lô ne compte pas faire une année blanche. En tout cas, il ne le souhaite pas. « Je ne souhaite pas faire une année blanche. Je suis un lutteur, la lutte est mon métier, aucun lutteur ne souhaite faire une année blanche », a-t-il confié dans cette vidéo exploitée par Senego. Évoquant la situation des lutteurs VIP comme Papa Sow, Siteu, Ama Baldé Yékini Junior, Gris Bordeaux, Tapha Tine ou encore Bombardier qui n’ont pas eu de combat la saison écoulée, le tombeur de Eumeu Sène d’expliquer: « c’est la vie, elle n’est pas toujours rose. Aucun lutteur ne souhaite faire une année blanche. En plus l’année a été chargée avec la Can 2019 et beaucoup d’autres événements ».

Réponse à Khoyanetane

Le Rock des Parcelles Assainies a, par ailleurs répondu à Khoyanetane, le lutteur gambien qui le défiait. « Il ferait mieux de voir comment battre d’abord Baye Mandione au lieu de me défier. Il a déjà un sacré client, en l’occurrence Baye Mandione », a laissé entendre Modou Lô.

Son absence à l’Open presse de Siteu


Siteu avait pris tous ses devants en invitant le monde de la lutte à venir participer à son open-press du dimanche dernier tenu au stade municipal de Mbao. Cependant, tous les VIP ont brillé par leur absence à part Gouye Gui qui était venu assister son ami et frère Siteu. Modou Lô, roi des arènes a, dans cette vidéo donné les motifs de son absence.
 

Année Blanche Combat De Lutte
whatsapp 598
Annonces

(2) commentaires

Coumba Faye

Moi je crois qu’il revenait au CNG de programmer les séances !!!!..

Kilifa

Do mbeurè ak balla ,do beurè ak bombardiè , do beurè ak ama, xana yawou dial gay xar

Publier un commentaire