Messieurs, tous les Ivoiriens ne se nomment pas Bédié ou Gbagbo – Par Oumar Ndiaye*

C’est vraiment dommage qu’une telle polémique puisse encore se produire en Côte d’Ivoire après tout ce qu’elle a traversé avec l’épisode malheureux de la guerre civile. A t-elle oublié ce qui a mené à la guerre ?

Les théoriciens de l’ivoirité reprennent du service pour replonger ce pays dans un tourbillon catastrophique. J’aime la Côte d’Ivoire pour y avoir vu le jour comme cette miss qui est contestée du simple fait que son patronyme sonne sénégalais.

Combien y a t-il d’ivoiriens NDIAYE, THIAM, GUEYE, OUATTARA, DIALLO et j’en passe ? La Côte d’Ivoire devrait dépasser ces considérations d’un autre âge qui risquent de la mener droit dans le mur.

Une très belle connerie vous nous servez messieurs les autochtones. Vous faites mieux que Marine le pen et tous les extrémistes de droite européens. Heureusement que les parents ont plié bagages quelques temps après ma naissance. Aujourd’hui mon patronyme NDIAYE aurait sonné faux aux oreilles de ces extrémistes d’un autre temps.

Konan BÉDIÉ n’est décidément pas intelligent. Il avait été manipulé par Laurent Gbagbo avec le fameux concept d’ivoirité. On connaît la suite avec une guerre civile qui a occasionné des milliers de morts entraînant ce beau pays au bord du gouffre.

Avec l’élection de la dernière miss Côte d’Ivoire, on se rend compte que les plaies sont encore béantes. Cette jeune fille Tara GUEYE est née en Côte d’Ivoire d’un père sénégalais et d’une mère ivoirienne. Que lui reproche t-on ? Son patronyme sonne sénégalais.

Dans ce pays d’immigration on a connu des ministres avec des patronymes originaires des pays de la sous région. C’était une richesse pour la Côte d’Ivoire. Votre premier président Houphouët était un homme ouvert et intelligent et ses femmes n’étaient pas toutes ivoiriennes.

À lire aussi
"Les dirigeants européens devraient avoir honte..." (Par Oumar Ndiaye)

Ressaisissez vous messieurs avant de plonger à nouveau votre pays dans une nouvelle guerre civile car il y a des millions d’ivoiriens qui ne se nomment pas BÉDIÉ ou Gbagbo.

*Conseiller départemental,

officier de l’ordre national du Lion.

 

Bédié Gbagbo
whatsapp 110

(2) commentaires

O

Bien dit ils sont tellement bornés ils n ‘y voient rien

Alfa Suare Diallo

Au moment où on a besoin des grandes entités,d’autres nous séparent!!
C grave , à quand la maturité politique de l’Afrique????