Manuel Valls : “D’autres innocents perdront la vie”

Une minute de silence a été observée au ministère de l’Intérieur et dans tous les commissariats de France à midi en hommage au couple de policiers assassinés lundi à leur domicile de Magnanville. Les drapeaux des édifices du ministère ont été mis mardi en berne pour trois jours.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire