Mankeur Ndiaye: « Le sénégalais exécuté en Indonésie détenait un faux passeport sénégalais »

Dans un communiqué parvenu chez nos confrères de WalfQuotidien, le ministre des affaires étrangères a tenu à préciser qu’Ousmane Seck, condamné à mort et fusillé ce vendredi 12 en Indonésie, détenait un faux passeport. « Il se trouve que l’un de ces nationaux nigérian était détenteur, à son entrée sur le territoire indonésien, d’un faux passeport sénégalais sur lequel est mentionné le nom Seck Ousmane« , révèle Mr Mankeur Ndiaye.

Poursuivant son argumentaire, le ministre des affaires étrangères de préciser que le jeudi 26 mars 2015, l’ambassadeur du Japon a rencontré le prisonnier qui avouait qu’il n’était pas sénégalais et que son passeport était un faux. Aussi, le nigérian n’avait rien fait pour empêcher la venu de l’ambassadeur en prison, car il espérait que l’autorité pouvait l’aider à entrer en contacte avec celles de son pays d’origine. Ainsi, « Seck Ousmane » s’appellerait plutôt Cajethan Uchennma Onyenworo, né le 16 Avril 1973 à Uli, au Nigéria.

4 COMMENTAIRES
  • www

    lolou gouvernement senegal yag nagnooo khamni amna ay gnak you beuri passport senegal lagnou am bimassi geuneu nakhari moy thiaga nigerien you beuri mom lagnou am fouleen police diape fokni ay senegalaise lagnou djigueen yi nek maroc yep acusenagnouleen thiaga a cause de lolou de grace femme senegalise khawma lougnouy def dee mais dougnou thiagagatou donc nagnou khol gnignouy diokh passport senegal yi wa salaam

  • coumbisss

    akagno meneu tchagatou nak waye bou saketoubi lagnouy def bamoubakh daldi djaar soufou pont

  • coumbisss

    akagno meneu tchagatou nak waye bou saketoubi lagnouy def bamoubakh daldi djaar soufou pont

  • un passant

    Et Mbayang Diop qui a le bon passeport, Mankeur va-t-il s’en occuper ?

Publiez un commentaire