PUBLICITÉ

Manif de Ñoo Lank: Abdou Karim Sall descend en flammes la société civile

Abdou Karim Sall a taxé samedi les membres de la société civile de politiciens déguisés et de marchands d’illusion. Cela dans l’affaire dite des manifestations contre la hausse du prix de l’électricité au Sénégal.  

Le ministre de l’environnement et du développement durable n’y est pas allé par quatre chemins pour dépeindre la société civile. « Ils se donnent rendez-vous tous les vendredis à la place de l’Obélisque pour discréditer nos institutions, pour affaiblir l’Etat », a déclaré sur Rfm Abdou Karim Sall qui s’exprimait à l’occasion d’une soirée de retrouvaille de la Cojer à Pikine.

Marchands d’illusions 

Le ministre de souligner qu’ils (Ndlr : pouvoir) ont des choses à faire autre que « d’aller dans ces directions où de prêter une oreille à ces marchands d’illusion qui ont perdu de manière très claire lors des élections ».

Politiciens déguisés

C’est tous des politiciens, a pesté M. Sall indiquant que la société civile dont on parle n’existe que de nom. Selon le ministre de l’environnement et du développement durable, c’est des politiciens et des politiques déguisés qui n’ont pas la possibilité de s’adresser aux sénégalais pour demander leurs suffrages. Ils se cachent, poursuit-il, derrière ces « soit disant politiciens de dimanche ou de jeudi ou de vendredi pour semer la discorde et pour nous divertir ».

Troisième mandat

La position du ministre est claire sur la question du troisième mandat. Hors de question d’en parler de même que celle du dauphinat.

 

Abdou Karim
whatsapp 215
Annonces

(5) commentaires

Bocar

Il faut rappeler que votre gestion sobre et vertueuse est un fiasco: vol corruption faux et usage de faux manipulations complot et j’en passe des meilleurs,c’est une vraie catastrophe

Gorgui Fall

Monsieur le ministre je suis apr pourqu oi toujours vol detournement le dernier le frrre de la premiere dama 4 milliard pourqu oi

Mareme Fall

vraiment dommage c eux qui nous dirige

Mouhamed Yakhya Fall

Il ne sert à rien d accuser la société civile de politique mais plutôt de trouver les voix et moyens pour soulager la souffrance du peuple

Sambe

essayez de régler ce problème .c’est mieux de dire telle personne est derrière. c’est une demande du peuple qui dune maniere croissante s’agrandit lors des marches. ne soyez pas arrogant c’est le peuple qui vous a mis là ous vous etes. Donc vous avez pour mission permanente de régler c’est problèmes. l’adage dit qu’un peuple qui se déchaîne aucune armée, police ne peut le contenir…..

Publier un commentaire