PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Sans titre e1557520551410 - Malick Guèye : "Boune Dionne, Ngouille Ndiaye et Cheikh Oumar Hanne, de véritables inconditionnels de Macky Sall"

Malick Guèye : « Boune Dionne, Ngouille Ndiaye et Cheikh Oumar Hanne, de véritables inconditionnels de Macky Sall »

La suppression du poste de Premier ministre, l’organisation du dialogue politique et les contestations sur la nomination de Cheikh Oumar Hanne au poste de ministre ont été au centre de la conférence de presse animée par le président du mouvement «Suxali Sine-Saloum and ak Senegaal» El Hadj Malick Guèye.

Interpellé sur la suppression du poste de Premier ministre, El Hadj Malick Guèye – qui a salué la mesure – a informé que c’est un budget de plus de 170 milliards qui sera économisé et cela ne fera qu’accélérer les dossiers. « Ce n’est pas la première fois qu’on supprime le poste de Premier ministre au Sénégal. Le Président Macky Sall est conscient des enjeux et il veut accélérer la cadence pour le plus grand bonheur des Sénégalais », a-t-il tonné.

L’ancien président de la fédération départementale PDS de Kaolack n’a pas manqué de jeter le discrédit sur le livre blanc de la coalition « Idy 2019 ».« Parler de hold-up électoral au Sénégal, c’est ne pas respecter les Sénégalais. Ces gens doivent savoir raison garder. Dans le processus électoral, il n’y a rien de nébuleux. S’ils avaient des arguments clairs et nets, ils allaient déposer des recours. C’est parce qu’ils n’ont pas de preuves, qu’ils nous parlent de livre blanc. Ils devaient plutôt dire livre noir. Ce sont de mauvais perdants. Des hommes du passé. Les Sénégalais les ont démythifiés. Ils doivent se terrer et se taire », a asséné El Hadj Malick Guèye.

Et de poursuivre : « Ils sont dans une logique de diabolisation. Ils attaquent Aly Ngouille Ndiaye, alors que tout le monde a constaté que les élections se sont déroulées normalement. Ils contestent le processus, mais jamais dans les zones où ils ont gagné largement. Je leur demande de répondre à l’appel au dialogue du président de la République ».

Une occasion aussi pour lui de dénoncer les attaques contre le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur. Selon lui, « ce sont des politiques tapis dans l’ombre qui tirent les ficelles. J’invite les jeunes, les étudiants, à ne pas suivre les opposants dans leur campagne de dénigrement du régime ».

Enfin, pour El Malick Guèye, le premier ministre Mouhammed Boune Abdallah Dionne, le ministre l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye et l’actuel ministre l’Enseignement Supérieur, Monsieur Cheikh Oumar Hanne, restent à ce jour des compagnons inconditionnels du Chef de l’Etat Macky Sall. Ainsi, selon lui, « s’en prendre à ces trois, c’est s’en prendre à Macky Sall ».

Boune Dionne Cheikh Oumar Hanne
Annonces

(4) commentaires

Lune

Thiééy le soit disant journaliste de ce réseau ( les sénégalais les ont ( DÉMYTHIFIÉ )

Malick Diallo

Ce.pays.est.en.retard.laisser.les.polimique..seule.le.travaille.paye..ya.trop.palabre..les.afrcains.sont.indignes…cest.le.continant.le.plus.arriere.je.ne.pense.pas.a. sont.devolpement..ya.trop.riba..trop.de.marabout.trop.de.sous.developement..parce.que.aime.la.verite..

Moussa Faye

Bilahi riba fen defloubone pathio senegal dina kheyreck tack depitte lou laire la wakh 70 pour 100 ay diamlagnou pauvre Senegal

Coulibaly Bocar

Monsieur Malick Guêye a raison sur toute la ligne .Malheureusement dans ce pays calomnier son prochain est une religion pour certains.

Publier un commentaire