PUBLICITÉ
Mali : Grand rassemblement pro-Russie et contre la CEDEAO
PUBLICITÉ

Mali : Grand rassemblement pro-Russie et contre la CEDEAO

Hier avait lieu à Bamako au Mali, le rassemblement en faveur de la Russie et contre la CEDEAO. Des milliers de Maliens étaient présents pour apporter leur soutien au gouvernement de transition face aux pressions internationales. L’activiste franco-béninois Kemi Seba était parmi eux.

PUBLICITÉ

Depuis la rumeur d’une éventuelle alliance avec la société russe de sécurité Wagner, le gouvernement d’Assimi Goita est en proie à des menaces, en particulier de la France et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). La CEDEAO et la France exhortent le pays à organiser des élections en février prochain et à renoncer à une éventuelle coopération avec le groupe Wagner.

Alors que le Mali fêtait sa 61e année d’indépendance, le peuple s’est réuni pour exprimer son souhait de divorcer une nouvelle fois de la France et dénoncer les décisions de la Cedeao.

« La France et la communauté internationale ont fait neuf ans sans résultat, sans sécurité, sans protection des personnes et des biens« , a affirmé Siriki Kouyaté, porte-parole de Yerewolo, en référence au lancement de l’opération militaire française contre les jihadistes dans le nord du Mali en janvier 2013.

« Vive Assimi, vive la transition, vive le gouvernement »

À l’origine de ce rassemblement, le mouvement Yerewolo auquel s’est joint l’ONG Urgences Panafricanistes, dirigé par l’activiste Kemi Seba, qui en a profité pour s’exprimer en faveur du panafricanisme et contre la présence française en Afrique.

Dans les photos qui circulent sur les réseaux sociaux, on peut observer une foule compacte ornée de drapeaux du Mali et de la Russie. Certains manifestants portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « vive Assimi, vive la transition, vive le gouvernement ».

La présidente du Groupe des patriotes du Mali, Keïta Fatoumata Kouyaté, a pour sa part assuré qu’une pétition lancée par son mouvement en 2016 « pour demander à la Russie d’intervenir au Mali » avait recueilli près de 8 millions de signatures, sur 19 millions d’habitants, lit-on dans Africanews.

« Aujourd’hui, le Mali traverse des moments difficiles, mais nous devons pas désespérer de notre nation, de notre État »,  a déclaré mercredi le colonel Goïta dans une interview pour la fête nationale.

#AssimiGoïta #CEDEAO #Grand #KémiSéba #Mali #ProRussi #Rassemblement

52
PUBLICITÉ

3 commentaire

  1. KHOULY BEUTH

    ESSAYER DE VOUS ORGANISER C EST MIEUX COMPTEZ SUR VOUS MÊMES AU LIEU D’ESPÉRER LA REUISITE CHEZ LES RUSSES.

  2. rené Diagne

    attention. les russes et les français au bout du compte se retrouvent facilement. car il y a un gentleman agreement entre les pays dits développés et nous et cela depuis la fin de la 2ème guerre mondiale..pour preuve le conseil de sécurité de l onu c est eux seuls qui ont voix au chapitre véritablement qui plus est l exemple de la guinée en1958 est là….enfin avec toute la richesse de l Afrique qui coopère depuis avec ces puissances demandions nous bien un seul pays de l Afrique qui est sorti de l orniere. non il n’y en a pas de plus leurs bras armés fmi et banque mondiale « véritables  » ajusteurs, n ont jusqu ici, depuis 1948 ,développé ou aidé un pays africain..Nous africains n avons qu à nous réveiller et nous imposer au reste mais avec intelligence, ce que nous manquons guère car nos références et valeurs sont là, notre nos religions un tant soit peu bien appliquées des figures de prou tel mame bamba,Aline sitoe diatta……etc..sans compter l apprentissage qui est universel .

  3. Bemba Camara

    je suis sénégalais je suis fière des maliens courage