Macky Sall, Homme des Premières ?

A l’orée de son deuxième mandat, le Président Sall qui fête, ce 25 mars, l’anniversaire de sa prise de pouvoir en 2012, sera out pour les futures échéances électorales, est politiquement, un sujet intéressant à propos de la posture qu’il aura dans le management de Bby et du dialogue auquel il appelle l’opposition et les forces vives de la Nation.

La démocratie, surtout la nôtre, ayant besoin d’électrochoc, pour clarifier le jeu politique, il gagnerait, aussi bien à la tête de son Parti que de la Patrie, à se mettre, plus qu’au-dessus, hors de la mêlée politique. Sans quoi, son appel au dialogue restera inaudible, et sa promesse difficilement réalisable, au regard des enjeux futurs, déjà même présents.

Son dilemme actuel le scinde en homme politique et homme d’Etat. Le premier serait homme de mêlée, obligé, pour des mobiles partisans, de mettre la main dans le cambouis, parce que devant conquérir ou conserver le pouvoir. Le deuxième sera homme de hauteur, animé, pour des ambitions auxquelles il n’a intérêt, par l’élégance du serviteur. L’un se sert, l’autre sert.

A ce propos, sa démission de la présidence de l’Apr serait d’une désintéressée élégance. A plus d’un titre. Et rappellerait le courage d’un certain 9 novembre 2008, quand il s’affranchissait du Pds et de tous ses postes inhérents, pour créer, le 1er décembre 2008, l’Alliance Pour la République.

Deux contextes différents, mais une première inédite dans l’histoire politique du Sénégal et intéressante pour jauger le comportement des alliés, comme l’Afp et le Ps, et de ses propres frères de parti.

Pour d’aucuns, ce n’est pas demain la veille de la matérialisation d’un tel postulat. Des sérieuses contingences planant sur la neutralité du président de la République dans le champ politique. L’Apr et Bby, assoiffées de pouvoir et étêtées, ne survivraient pas à un après-pouvoir sans encadrement, craint-on. Et après ?

Etre l’homme des premières – premier président né après les Indépendances, premier opposant à accéder à la présidence à sa première présentation à une élection, premier président à ne pas se présenter à un troisième mandat, premier président en exercice à démissionner de la tête de son parti…- ne vaudrait-il pas tous les sauts dans l’inconnu ?

(29) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Anonyme

Sur les 07ans de pouvoir pas d’émergence ni de rien,Macky nous a rien apportéde bon
Mais akk gueum sa bopp du Président Bougane gueye dany le sénégal aurait un grand changement.

La vérité

Akkk Bougane gueye dany on aura une nouveau changement,un nouveau démarche pour un sénégal meilleur
Vive Gueum sa bopp
Vive le sénégal meilleur

Faxass la solution

Heur bi sou fékon sou gnu Faxass la raxass la ndaysan lay wax ayy souma fa nekon tu mérite méme pas une deuxieme tour,mais malheureusement les sénégalais ne croient pas en eux en leurs capacités gueumou gnu sen bopp moy problémes bii

paco

Excellence Monsieur le Président de la République, votre accession à la magistrature suprême le 25 mars 2012, est l’amorce d’une ère nouvelle de gestion efficiente et efficace du pouvoir. Nul ne doute qu’en sept ans de gestion du pouvoir, l’ensemble des indicateurs socio-économiques de notre pays sont au vert. Le Sénégal bouge. Il est en marche. Cette nouvelle situation salutaire est le fruit de votre volonté de faire du Sénégal un pays émergent. Vos nombreuses réalisations en sont les preuves : modernisation de l’administration, réduction du train de l’Etat avec une diminution considérable du budget de la Présidence, baisse du coût du loyer et des denrées de première nécessité, baisse de l’impôt sur le revenu, construction de plus 2000 logements sociaux, autoroutes, échangeurs, modernisation de l’agriculture et appui aux producteurs, bourses de sécurité familiale, et récemment le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC). Voici, ainsi, traduit en acte votre vision du Sénégal de demain. N’en déplaise aux calculateurs politiques et aux lobbies manipulateurs. Le fait est là. Les résultats sont palpables. « Deug douni fang nioukoy diex ». Existe-il pire aveugle que celui qui refuse de voir ?

Vieux Diop

Regarder Macron et trum c’est pas évident de diriger un pays sans ramper

Pape Diene

Le premier premier président voleur d’élections brrrrrrr..

Love macky

Racine thiam kou guis lune bi gua ni ko lune ba gui ni mouni guissouma ko lo si mane le 🐕 abois la caravane passe kou ni macky ligueyoul deffou fi dara sa beut goubawoul sa khol mo gouba macky douma na léne sani crevasse macky chance makko beug

Eliane

Un leadership impeccable
Bravo cher président vous faites la fierté de cette nation

Dioni

Machallah le président de tout les Sénégalais… le travail continue. Nous sommes encore plus déterminés pour l’émergence de notre cher Senegal

Fabi

Bonne continuation pour la bonne Gouvernance du Sénégal Son Excellence Mrs le président Macky Sall Machallah.Vous etes le meillleur

toufa

Machallah son excellence le travail continue l homme visionnaire du pays bonne continuation sa kaw sa kanam le président de l émergent

Citoyen

Macky nous la juenesse on a rien n’a dire avec toi.Nous en tant que jeune nous volons suivre le bon exemple alors vous votre exemple de tricherie là ne nous suffit point

Citoyen

Le président tricheur qui ne cesse jamais de triché depuis le référendum mongi Papa macky Sall thiéy aka meuna sathe dé

CBD

Arrêter de leurrer Bougane en lui faisant croire qu’il est capable de diriger ce pays
Continuez à le tromper pour bouffer son argent “rek “
Politiquement il n’est capable de rien

Weuz

le president qu’il fallait au Senea

Weuz

le président qui reçoit les honneurs de sa population qui lui renouvela un second mandat car il émerge ce Pays et le pose sur de bon rails .Vive Macky Sall

souadou

Machallah le président de tout les Sénégalais… le travail continue. Nous sommes encore plus déterminés pour l’émergence de notre cher Senegal

Etudiant

GUEUM SA BOPP CONTINUE LE TRAVAIL
POUR LE VRAI CHANGEMENT AU SENEGAL
CAR NOUS AVONS UN SYSTEME A CHANGER
PAR L’EXPERTISE DE NOTRE JEUNESSE AVEC
TOUT CE POTENTIEL QU’ON A DANS LE PAYS

Malick Diallo

Sil.vous.plait.ne.mettai.pas.les.coudes.sur.les.dossiers.nul.nest.sens.dignorer.lalois..nous.vivons.dans.des.pays.pauvre.ont.vous.demande.de.proteger..nos.richesses…pour.quont.puissent.se.developper.vive.macky

Mami

Ndakarou dal amoul ndokh lep ndakh ngour gou nullard 👎🏿

MERCI MACKY A VOLE LES ELECTION PERSONNE NE LE RECONNAIT COMME PRESIDENT .MEME LUI MACKY NE SE RECONNAIT PLUS COMME PRESIDENT VOLEUR VA PRETER SERMENT A REBEUSS

VOLEURS DELECTIONS

MERCI MACKY A VOLE LES ELECTION PERSONNE NE LE RECONNAIT COMME PRESIDENT .MEME LUI MACKY NE SE RECONNAIT PLUS COMME PRESIDENT VOLEUR VA PRETER SERMENT A REBEUSS

IL EST NULL CE VOLEUR DELECTION
MAZCKY NEST PAS NOTRE PRESIDENT

MERCI MACKY A VOLE LES ELECTION PERSONNE NE LE RECONNAIT COMME PRESIDENT .MEME LUI MACKY NE SE RECONNAIT PLUS COMME PRESIDENT VOLEUR VA PRETER SERMENT A REBEUSS

QUI PEUT JURER QUE MACKY N A PAS VOLE LES ELECTIONS

MERCI MACKY A VOLE LES ELECTION PERSONNE NE LE RECONNAIT COMME PRESIDENT .MEME LUI MACKY NE SE RECONNAIT PLUS COMME PRESIDENT VOLEUR VA PRETER SERMENT A REBEUSS

HOLD UP ELECTORAL.CHANSON BOU BEEESSS
CHEZ MACKY

Keuz

Kouko gueuneu nulle amoul , ndokh sakh meunouko diokhé .
Lui ne fait qu’exécuté les ordres de la France , ce n’est juste qu’une marionnette
Dou dara !!!

Publier un commentaire