Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Lycée français de Saly : Yérim-fils mouillé dans un viol, interdit d’inscription…

Le fils du journaliste Cheikh Yérim Seck, Souleymane Sidy Seck, 19 ans, est accusé de viol par une jeune fille de 15 ans, à son domicile. L’école française Jacques Prévert à Saly où ils tous pensionnaires,  interdit d’inscription Seck-fils, pour la prochaine année scolaire.

Pas d’inscription

Rebondissement dans l’affaire de viol à Saly. Joint par téléphone, par .fdesouche.com visité par Senego, le président de l’association du lycée français Jacques Prevert, Yanick Merjanopoulos, a confirmé que l’acte s’est déroulé en dehors de l’établissement. Donc la seule chose que leur établissement pouvait faire était de prendre la décision de ne pas inscrire l’élève incriminé (qui est majeur) pour la prochaine année scolaire.

Une copulation aux forceps…

Pour rappel, l’élève Souleymane Sidy Seck, aurait filmé les ébats, avant de menacer de divulguer les images si sa camarade de classe, Louise, s’aventurait à en parler. Mais le fils du journaliste qui rejette cette partie de jambes en l’air aux forceps, affirme que c’était une relation consentie.

A l’écoute du Procureur

La Police interpellée par le biais d’une plainte des parents de la victime, a déjà bouclé et remis son enquête au procureur, depuis une semaine. Pour l’instant, point d’arrestation. Ce qui pousse certains à présumer l’étouffement du dossier.

Mais les internautes n’en démordent pas et relaient ce hashtag #JusticePourLouise sur tous les réseaux.

0 Whatsapp
Annonces
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    19:39 - 21/09/2021

    Magal : Idy à Touba…(photos)

    Whatsapp
    19:37 - 21/09/2021

    Liga : L’Atlético Madrid s’impose à Getafe et devient leader !

    Whatsapp
    19:24 - 21/09/2021

    “Garantir la paix, la sécurité et la stabilité” : l’appel du Président Macky Sall à l’AG de l’ONU

    Whatsapp
    18:42 - 21/09/2021

    Les impôts bloquent les comptes bancaires de la SENTV: Dmedia dénonce un “acharnement politique”…

    Whatsapp
10
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp