Luc Nicolaï risque de perdre sa licence…en cas d’emprisonnement définitif

Luc Nicolaï, condamné jeudi à 5 ans de prison dont 3 ferme, dans une affaire de drogue, risque et de perdre et ses combats déjà ficelés et sa licence de lutte. En cas d’emprisonnement définitif…

« Au niveau du Comité national quand vous êtes privé de vos droits-citoyens vous ne pouvez pas accéder  à une licence », éclaire Alioune Sarr, président du Cng de lutte. Ainsi le monde la lutte est suspendu à l’arrêt de la Cour de Cassation. Surtout que le début de la saison est timide.

En outre, le président s’est prononcé sur l’absence dans l’arène de grands combats. « Je n’ai jamais peur et je ne baisse jamais les bras. La saison se terminera au 31 juillet attendons cette date pour pouvoir faire le bilan ».

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire