PUBLICITÉ

Lourdes condamnations : Sonatel et Ecobank vont payer plus de 600 millions

C’est le sale temps pour la Sonatel et Ecobank qui devront payer de fortes sommes, au risque de voir leurs comptes bancaires saisis. C’est le constat qui ressort de deux décisions rendues ce 27 décembre 2019, par le juge des référés du tribunal hors classe de Dakar.

La Sonatel doit 404,5 millions F Cfa aux travailleurs du PCCI

C’est à la suite d’une plainte de Youssoupha Diallo et de 144 autres travailleurs de Pcci, que le juge des référés a déclaré la Sonatel débitrice des causes de la saisie-attribution de créances pratiquée le 16 avril 2019 sur ses comptes par exploit de Me Fatma Haris Diop, huissier de justice. Aussi, l’opérateur de téléphonie devra débourser la rondelette somme de 404,5 millions de F Cfa pour les plaignants. Dans la foulée, les juges ont ordonné l’exécution provisoire sur minute et avant enregistrement de la décision. En clair, les comptes de la Sonatel peuvent être vidés de la somme indiquée à tout moment, note le journal Libération.

Ecobank sommée à payer 202,4 millions F Cfa à Agrophytex

C’est d’ailleurs le même risque qui pèse sur Ecobank, après une décision rendue, le même jour par le juge des référés siégeant en matière de contestation de saisies.
En effet, à la suite d’une plainte, la Banque panafricaine a été condamnée à payer 202,4 millions de F Cfa à la société Agrophytex Sa au titre des causes de la saisie-attribution de créances du 30 septembre 2019 de Me Abdoulaye Bâ. Mieux, Ecobank devra verser outre cette somme, un montant de 5 millions de F Cfa de dommages et intérêts à Agrophytex Sa. Dans la foulée, les juges ont rejeté la demande reconventionnelle de la banque qui se retrouve ainsi dans une très mauvaise posture ».

Ecobank Juge
Annonces

Un commentaire

Homme Vérité

Coumba am Ndeye ak Coumba amoul Ndeye à la SDE.
Je viens auprès de votre honorable site, apporter des informations fondées sur la gestion désastreuse,sans éthique et inéquité totales. Vous pouvez vérifier sur place des embauchements sans scrupules, des natifs seulement de l’île à Morphile le fief de Mamadou Dia ancien DG ET actuel PCA adjoint de la défunte SDE qui n’a jamais assuré une bonne distribution de l’eau. Des promotions tout azimut à leurs proches et parents dont des analphabètes ou des gens qui n’ont aucune formation. Et que dire de l’équité qui est une de nos valeurs et qui a été foulée au pied, au vu et au su de tout le monde.Comment comprendre et expliquer l’acharnement sauvage et sans raison sur un collègue responsable commercial, qui a servi pendant 30 ans dans beaucoup de régions et qui a fait des résultats partout qui n’ont jamais été atteints. Pour cette raison il lui avait été même confié le plus grand secteur(Thiaroye ) qui compte 70 mille clients et à la clé encore des résultats probants. La direction générale de la SDE avait accusé d’autres collaborateurs responsables commerciaux (Secteurs Guédiawaye 1(Mme DG de la Senelec ),Yoff,Front de Terre, Parcelles Assainies, Sicap,Ziguinchor ) des mêmes reproches et le conseil de discipline avait requis la même sanction que celui de Thiaroye licencié abusivement et pour le justifier, la DG de la SDE avait inventé une histoire tirée d’une autre planète en se justifiant pour dire qu’il avait remis des documents SUEZ,et svp sans aucune preuve, raison pour laquelle ils ont perdu l’appel d’offres au détriment de SUEZ, alors qu’au début du processus la SDE avait cru gagner. Et que dire de Mamadou Lamine Kantè bras droit du Ministre Oumar Youm qui a été licencié et après une pression insoutenable du ministre, la SDE lui a fait un départ négocié sur mesure. N’est ce pas une iniquité de plus ? Messieurs les journalistes, allez enquêter sur place et vous serez surpris avec d’autres révélations croustillantes. La DRH a embauché que des gens nés à Demette et Aéré Lao le village de l’actuel DG Abdoul Ball . Jusqu’à hier 24 Décembre des parents et des proches de Abdoul Ball ont été embauchés sans passer par la DRH.Ces gens sont directement embauchés et ventilés dans les directions régionales alors qu’ils n’ont plus ce droit.Suez prend fonction le 1er Janvier 2020,n’est ce pas bizarre et irresponsable ?? Svp messieurs les journalistes ven ez découvrir cette rocambolesque affaire de sabotage et de profits ignobles sur le dos de SUEZ Sénégal Eaux sa. Messieurs les natifs de Aéré Lao,soyez sûrs que Suez ne vous acceptera point,C’est une forfaiture digne de la mafia de ERANOVE dirigée par Mamadou Dia and co.

Publier un commentaire