L’histoire de Khadija épouse du prophète Mouhammad

Khadija bint Khuwaylid était mecquoise de la Tribu Asad. Elle était veuve et avait trois enfants de deux précédents mariages. Lors de son mariage avec le prophète (PSL), Khadija avait environ quarante ans. D’après certains écrits, elle était belle et partageait la plupart de son temps entre entre ses enfants et ses affaires. Riche commerçante à la Mecque, elle fut amenée à confier à Mouhammad le transport par caravanes de ses marchandises vers la Syrie. Elle eut ainsi l’occasion d’apprécier la manière dont il acquittait de chacune de ses missions et elle lui accorda de plus en plus de confiance, puis son amitié et son affection. Mouhammad était alors âgé de 25 ans. La révélation n’avait pas encore commencé. Cependant, il jouissait de la de la considération et du respect de ses concitoyens, en raison de ses belles qualités morales et de ses bonnes manières. Il était surnommée Al-Amin. On faisait souvent appel à lui pour régler des différends. En particulier au moment de la reconstruction de la Kabâ.

Khadija avait déjà repoussé de nombreuses demandes en mariage émanant pour la plupart de notables de la vile. Elle donnait à penser qu’elle ne souhaitait pas se remarier. Il semble cependant qu’elle ait été sensible aux nombreuses qualités de Mouhammad et qu’elle se soit prise pour lui d’un tendre attachement, puisqu’elle s’en confia à Noufaysa, qui s’arrangea pour parler à Mouhammad. Voici ce qui est rapporté de cette conversation: « Tu es de bonne famille et réputé pour ton bon caractère, tu es assez âgé aussi pourquoi ne songes tu pas à te marier?« , dit Noufaysa à Mouhammad. Ce à quoi il répondit qu’il n’avait pas les moyens d’entretenir une famille. « Mais si tu trouves une épouse qui soit riche belle et de bonne famille comme Khadija » demande Noufaysa. « Impossible, des notables de la ville l’ont recherché et elle les a repoussé ». rétorque Mouhammad. « Si cette proposition te convient laisse moi arranger cette affaire » conclut Noufaysa.

Khadija fixa elle même la date du mariage. Celui ci eut lieu en l’an 595, soit quinze années avant que ne parvienne au Prophète la première Révélation du coran. Le jour du mariage, Mouhammed se rendit chez elle avec un de ses oncles, Abou Talib. On nous rapporte que Khadija qui n’avait plus son père n’avait pas osé demander l’avis de son oncle, Amr Ibn Asad, craignant sans doute, une objection de sa part, du fait de la modestie des moyens du futur époux. Elle le laissa s’enivrer et lorsque Muhammad arriva pour présenter sa demande officielle, Abou Talib son oncle put tranquillement formuler la demande et vanter tout à loisir les qualités de Mouhammad. Il fut appuyé en cela par un cousin de Khadiija, Waraqa Ibn Nawfal qui déclara également soutenir la demande en mariage. Comme l’oncle de Khadija ne manifesta aucune objection, il fut admis qu’il avait donné son accord. Les invités mangèrent des dattes et du sucre. Dans la soirée, l’oncle de Khadija reprenant ses sens, ne put que constater que le mariage avait été célébré et laissa Mouhammad emmener son épouse chez lui.

Après un court délai, les époux allèrent habiter dans la maison de Khadija. C’était en l’an 595 (28 ans avant l’Hégire). Les avis divergent à propos de la dot que Muhammad remit à son épouse lors de son mariage.Selon Ibn Hishâm, ce serait 20 chamelles. Selon Ibn Habib, ce serait douze onces d’argent représentant 480 dirhams. A moins qu’elle ne reçut à la fois les 20 charnelles et les 12 onces d’argent.La vie du couple fut très heureuse et paisible avant le début de la Révélation du Coran. Ensuite, lorsque celle ci fut rendue publique, ils eurent à supporter ensemble toutes les souffrances résultant des persécutions infligées aux musulmans. Le prophète n’épousa aucune autre femme pendant 25 ans que dura leur union alors que la polygamie était pratique courante et ne faisait l’objet d’aucune réglementation. En dix années, Khadija donna sept enfants à Muhammad et ils élevèrent ensemble les enfants que Khadija avait eus avant leur mariage.

Les trois garçons Qassim (qui valut au prophète le surnom de « Abdoul al-Qassim) Tahib et Tahir sont morts à bas âge avant la période islamique. Les quatre filles Zaynab Ruqaya, Um Kalthum et Fatima vécurent toutes jusqu’au delà de la révélation et furent parmi les premiers musulmans. Cependant trois d’entres eux moururent avant leur père, seule Fatima lui survécut quelque temps. Le prophète Mouhammad avait été chargé de lui annoncer: « Elle aurait au paradis une maison de nacre et qu’elle n’y serait troublée par aucun bruit. » ou selon une autre version « d’où seraient exclus la fatigue et les cris. »

Source L’observateur

30 COMMENTAIRES
  • titi

    Allahou wahidun. yalla rek moy kenne

  • Anonyme

    Macha allah,alham ndoulilah.

  • Dikha

    Machaa allah c t une femme modele.thiofel dafa ame solo si seuy dafay takh gua sawar seuy seuy bou rafete te dina ame barke.yonete bi aussi(psl)kou yeureumone jigene la.yalla na yalla faye.rafetena loool.

  • Ismaila Gaye

    بسم الله الرحمان الرحيم اللهم صل على سيدنا محمد و على آله ى وصحبه ى وسلم تسليما الله أكبركبيراوالحمدلله كثيرا

  • Lala

    Machallah amour na pas age

  • FENENE

    ماشا ءالله

  • rebatass

    li amna solo guen di bind diar diarou not you bakh yi royoukay yi ndakh niou meun ser khol pour defar diouko yi

  • Abdullahi

    Laqad kaana lakoum fi rassoulillahi ouswatoun hassanatoun(vous avez en le prophete une belle réference)

  • fatou

    Machallah le prophete (swl)l’homme le plus parfait et la femme la plus parfaite khadiziatou que le bon dieu aporte une lumiere sur eux

  • Jaratoulah

    Machalah amna solo

  • Khadija Rassoul

    Macha allah sama tourando yallah na gnou ko yallah fayal thi barke Seydina Mohamed psl amine

  • khaidara

    Macha allah

  • Kader

    Mâchaala yalna nou yala May nou top aye tankam

  • seck

    Good

  • COUMBA GUEYE

    MACHALAH GNI GNOY SOUGNOUY ROYOUKAY

  • Soumis

    Merci Senego pour le rappel de ces récits et faits véridiques émanent de l’une des femmes les plus nobles et de l’homme le plus noble de toute l’humanité. Qu’Allah fasse paix et salut sur eux et qu’ils nous inspirent jusqu’à notre mort.

  • Noblesse Oblige

    Qu une femme se marie donc plusieurs fois dans sa vie,etant son destin donc, ne doit pas definir sa moralitee. Alors il faut arreter de juger durement kes femmes qui ont subis le divorce.

  • gueye

    il y a des erreurs sur les dates.

  • Mamadou ka

    Je remercie fatou n’diane

    Sauf qu’elle a peut être oublier de mentionner,les trois fils de prophète (psl) avec khadidja dont alqassum,ibrahima,Abdallah.
    De faite que ils ont obtenus sept enfant (3 garçons et 4 Garçons.
    Tabarak allah fiika wassalam.

    • Djorogo

      Ibrahim radi’Allahou an hou, est plutôt de Maria la copte, une autre épouse du prophète salAllahou Aleyhim wa salam.

  • Mamadou ka

    Excusez je voulais dire 3 garçons et 4 filles!

  • zeinabou

    macha Allah qu’Allah les benisse davantage et nous donner leur patience.ameen

  • LO

    QUE NOUS OCTROIE CETTE FAVEUR…
    YALLAH NANOU TASS SI BARKE BOBOU AK NGUENEL GOGOU…
    GOD PLEASE TO ACCORD THE FAVORITY INTO THE MAN LO…

  • 12..25

    QUE DIEU NOUS OCTROIE CETTE FAVEUR…
    YALLAH NANOU TASS SI BARKE BOBOU AK NGUENEL GOGOU…
    GOD PLEASE TO ACCORD THE FAVORITY INTO THE MAN LO…

  • Alexia

    Bonjour
    Entre le mariage du Prophete et de Khadija et la révélation du coran est ce que le prophète (saw) a continué à faire du commerce pour Kadija (ra)
    Pouvez vous me répondre rapidement Barak Allahoufikoum

    • anonyme

      je ne sais pas

  • jiji

    allah akbar allah akbar hamdoullah que le coran et il la aujourd hui grace a mohamed rassoulah merci a tout le prophete adam ylias jibril et mohamed

  • DE MERLAN

    je fais un expose sur Khadija et cela m’aide énormément

    • DE MERLAN

      gfgjhklmkm

  • loicq

    Non musulman , je doit admettre que cette histoire du prophète , avec son épouse Khadija ? Est une belle leçon de fidélité a toutes les épreuves qu’ils eurent a affronter .

Publiez un commentaire