L’Ex-douanier faisait du « soul bouki souli bouki »

Il pensait se tirer d’affaire. Mais les choses sont devenues plus compliquées qu’il ne le croyait. Moulaye Ndiaye, ancien officier de la Douane avait porté plainte contre M. Gueye pour escroquerie sur la somme 36 millions. Mais le Tribunal a relaxé le prévenu M. Gueye pour manque de preuve.

Devant la barre, il a changé de version en précisant que c’est une dette de 6 millions. Selon M. Gueye, commerçant de profession, le vieux Moulaye Ndiaye le prêtait de l’argent à chaque fois qu’il en avait besoin. Pour une somme de 10 (dix) millions, il le remboursait 12,5 (douze et demi) millions. Mais depuis 2009, il n’a pas pu honorer cet engagement. Malgré ses tentatives et une avance de 6 (six) millions, Moulaye Ndiaye a saisi deux de ses voitures sans passer par la voie légale.

Pour l’avocat de la défense, Me Ciré Bathily, les prêts dépassent plus de 10 fois et cela ne peut être assimiler à la philanthropie.  » C’est un usurier, il fait des manœuvres pour avoir des pourcentages. Il ignore même le nombre de fois qu’il l’a prêté. C’est horrible « , clame t-il. Ce que dément le plaignant, affirmant qu’il le faisait pour aider M. Gueye et qu’il ne le connaissait même pas.  » C’est un ami qui me l’a présenté « .

Pour le Juge, le dossier ne comportait pas assez de preuves pour inculper M. Gueye. Pourtant le procureur demandait une peine de  mois pour le prévenu.

Finalement M. Gueye a été relaxé par le Tribunal au bénfice du doute. Il est rentré à Rufisque, après une semaine de  détention préventive.

1 COMMENTAIRE
  • maxam

    li yaguenafi TER doufi meusa dioguer

Publiez un commentaire