Les travailleurs du Coud égrènent leurs dures conditions de travail

Les travailleurs du Coud égrènent leurs dures conditions de travail

L’assemblée générale de rentrée du Stesu/ Cnts section Coud a eu ce mercredi. Et l’occasion a été saisie pour les responsables de passer au peigne-fin  les  tracasseries dont ils font l’objet dans le cadre du travail.

Adama Sarr, secrétaire général dudit syndicat, a mis en exergue les dures conditions de travail. Il s’agit, entre autres, de l’insuffisance du budget du Coud, des retards de paiement de salaires, des nombreuses agressions enregistrées dans le trajet etc.

Aussi veut-il que l’Etat étudie à la hausse le budget alloué afin de faire face aux différents problèmes. Sinon, ces travailleurs du Coud disent ne rien exclure pour la satisfaction de leurs revendications.

En outre, il dit soutenir la mission de l’Ofnac. « Nous ne cachons rien, mais faudrait-il  que le personnel du Coud soit respecté ; il ne faudrait pas qu’il soit matraqué», soutient-il.

Et Léopold Nzalé, secrétaire général adjoint, chargé des revendications du Stesu de renchérir: «Que l’Ofnac cesse ses convocations intempestives». Et qu’on arrête les dénonciations et les calomnies, l’intérêt général doit priver sur l’intérêt particulier».

0 COMMENTAIRES
Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *