PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

« Les inondations vont disparaître si le pétrole est bien géré… » (vidéo)

La plateforme Aar Li  Nu Bokk a encore tenu une manifestation, ce vendredi 13 septembre 2019. En plus de l’exigence de transparence sur le pétrole, le gaz et le zircon, la libération du journaliste était au menu. 

Message à la diaspora

Le docteur Cheikh Tidiane Dieye s’est réjoui de cette mobilisation de ce vendredi 13 septembre 2019 et a remercié la diaspora de leur engouement. « Vous avez vu ce qui se passe à l’étranger, comment ces gens là ont réussi à se développer. Vous êtes persuadés que cela peut arriver dans notre pays. Raison pour laquelle, vous êtes engagés » 

Pétrole, gaz et les inondations

Le président du mouvement Aar Li Nu Bokk pense que le Sénégal a toutes les chances pour faire du pétrole et du gaz une bénédiction. Et que si nos ressources naturelles sont bien gérées, certaines difficultés vont disparaître « Vous avez  vu les conditions que nous vivons actuellement. Les problèmes d’assainissement, les inondations. Tout cela va disparaître,  si le pétrole et le gaz sont bien gérés, de manière efficace, transparente, et efficiente par le gouvernement du Sénégal. » 

Poursuivre la  lutte

Il demande aux Sénégalais de la diaspora de poursuivre leur mobilisation,  de continuer le combat. « Ne cédons jamais et ne nous décourageons pas. Sachons que tôt ou tard, nous obtiendrons gain de cause. Aucun gouvernement au monde ne peut faire face à son peuple et prendre des décisions contre son peuple et s’en sortir. Le peuple aura raison tôt ou tard. Et les Sénégalais l’ont compris et continuerons le combat, pour  la transparence sur les ressources naturelles. »

Libérer Adama Gaye

Entre autres des revendications du mouvement Arr Li Nu Bokk figure aussi la libération du journaliste Arr Li Nu Bokk, en détention provisoire, accusé du délit d’offense au chef de l’Etat.

 

Pétrole
whatsapp 305
Annonces

(5) commentaires

Zal

Donc les inondations seront encore là pour longtemps si elles sont assujetties à la production et à la bonne gestion du pétrole qui n’est même pas encore commercialisé.Il faut des mesures à court terme plutôt.

Bmc

Fermé ta gueule way imbécile

Diabolique 297 Diabolique

Petit dièye arrêtes d’être ridicule tu es trop con

Malick Thiaw

Soyons honnêtes ! Il n’y a pas un pays au monde qui est en mesure de régler définitivement ce problème. Les humeurs du climat dépassent encore l’homme. On ne fait que subir et réagir. Si au Sénégal, on est prompte à demander aux croyants de formuler des prières pour une pluie abondante , on doit considérer soit l’excès de prières ou l’excès d’eau . Finalement, Dieu seul décide. Ne l’oublions pas!!!

Ndiagne Sambe

Malick Thiaw foy yewo ce probleme peut etre bien regler nous ont n est dans des pays ou Ca’ la pluit est dix milles fois plus abondante ke au Senegal mais indondation tout est organisê pour recuperer l eau de la pluit et le remettre dans le reseau idraulik pour arroser les champs pour l agricolture SVP il faut etudier et organiser l assenissement serieusement

Publier un commentaire